Les Français restent sceptiques face aux accords de la COP21

Pour 72% de Français, la COP21 n'aboutira qu'à "un accord de façade" permettant de réduire "seulement dans une certaine mesure" les émissions de gaz à effet de serre, selon un sondage à paraître dans Dimanche Ouest France (DOF).

COP 21 ou bonnet blanc, blanc bonnet pour le réchauffement climatique? - Sputnik France
COP21 ou bonnet blanc, blanc bonnet pour le réchauffement climatique?
Seuls 16% des sondés pronostiquent la conclusion d'un véritable accord qui permettrait de réduire "significativement" les émissions de gaz à effet de serre, tandis que 12% n'attendent "strictement aucun accord" à l'issue de la conférence.

Les Français se montrent cependant un peu plus optimistes concernant la conclusion d'un véritable accord qu'ils ne l'étaient en 2009, alors que les mêmes questions avaient été posées avant la conférence sur le climat de Copenhague. A l'époque, 75% des sondés s'attendaient seulement à un accord de façade, 10% à un véritable accord – contre 6% cette fois-ci – et 15% à aucune prise de décision collective.
Les jeunes (moins de 35 ans) se montrent légèrement plus optimistes que la moyenne de la population quant à la possibilité d'un véritable accord (17%), de même que les catégories populaires (19%).

Mais le clivage majeur au sein de la population, selon l'IFOP, tient dans la proximité politique. Les sympathisants d'EELV sont ceux qui attendent le plus un véritable accord (25%), avec les proches du Parti Socialiste (18%). Les plus pessimistes sont les sympathisants du Front National: 18% d'entre eux ne s'attendent à aucun accord au terme de la COP21.

Manifestation en Australie - Sputnik France
Des milliers de manifestants en Australie pour le climat
Le sondage a été réalisé en ligne, du 25 au 27 novembre, auprès d'un échantillon de 998 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Qualifiée de plus grande conférence climatique jamais organisée, la conférence de l'Onu sur le climat débutera à Paris lundi sous très haute sécurité, deux semaines après les attentats djihadistes qui ont endeuillé la France et en raison de la présence de 150 chefs d’Etat ou de gouvernement. Environ 40.000 personnes, dont 10.000 délégués, sont attendues chaque jour.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала