"Allah Akbar" écrit sur des avions d'easyJet et de Vueling

© AFP 2022 ALEXANDER KLEINAirbus A 320 à Roissy en France
Airbus A 320 à Roissy en France - Sputnik Afrique
Des inscriptions en arabe ont été retrouvées sur des avions des compagnies aériennes easyJet et Vueling à Lyon et à Paris. Pourtant les représentants des compagnies affirment que ces graffitis n'auraient pas de lien avec les attentats du 13 novembre et qu’il s'agit d’un phénomène qui dure depuis longtemps.

À Roissy et à Lyon, les 22 et 24 novembre, ont été découverts des inscriptions en arabe, dont "Allah Akbar", sur quatre avions de la compagnie britannique easyJet et un avion de la compagnie espagnole Vueling.

A Roissy, le 24 novembre, une inscription "Allah Akbar" a été trouvée sur la trappe à carburant d'un avion easyJet, en provenance de Budapest. Une autre inscription en arabe se trouvait sur la trappe d'accès à la soute à bagages d'un autre avion d'easyJet pour assurer la liaison Marrakech-Lyon.

Deux inscriptions en arabe ont été découvertes également sur un avion Vueling à Lyon, entraînant le débarquement des 157 passagers le temps de s'assurer de la sûreté de l'appareil, selon une source policière.

Pourtant, la compagnie britannique easyJet essaye de rassurer dans un communiqué en expliquant que "ce n'est rien de plus que des graffitis".

"Notre équipe de sécurité est habituée à évaluer toute menace potentielle" et ces inscriptions n'ont pas été "considérées comme un problème de sécurité tant par nous que par les autorités", ajoute-t-elle.

Selon une source proche du dossier, ces graffitis ne sont "pas un phénomène lié aux attentats" du 13 novembre ayant secoués Paris et sa banlieue. "Cela fait plusieurs mois que de temps en temps ça arrive, y compris sur d'autres compagnies", a-t-elle indiqué.

La possibilité même de laisser des graffitis pareils posent toutefois la question de la sécurité des zones réservées dans les aéroports.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала