Les intérêts américains en Turquie dans le viseur de Daech

Les services de renseignement américains et turcs mettent en garde contre le risque d’attentats terroristes en Turquie.

D'après la NSA et le MIT (service de renseignement turc), de nombreuses organisations américaines en Turquie, dont notamment les consulats, l'ambassade, les résidences et les bases militaires, sont actuellement dans le viseur du groupe terroriste Daech, rapporte le journal Hurriyet.

Joaquin El Chapo Guzman - Sputnik France
Le plus puissant narcotrafiquant au monde menace Daech
La police turque, poursuit le quotidien, a diffusé les 2 et 5 décembre deux avis de recherche avec les noms de cinq djihadistes de l'Etat islamique (EI) susceptibles de perpétrer des attaques terroristes. Selon les services de renseignement, trois citoyens palestiniens infiltrés en territoire turc présentent eux aussi des risques potentiels d'attentats.

Créé en 2006 en Irak, le groupe djihadiste Daech ou Etat islamique a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle.

Le groupe lié à Al-Qaïda, compterait près de 30.000 combattants selon la CIA. Connu pour sa cruauté extrême, Daech est considéré comme organisation terroriste par de nombreux Etats et est accusé par l'Onu, l'UE, les Etats-Unis ou encore la Ligue arabe, d'être responsable de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала