Une chaîne ukrainienne dévoile le maraudage pratiqué par l'armée de Kiev

© Sputnik . John Trust / Aller dans la banque de photosSituation dans le Donbass
Situation dans le Donbass - Sputnik France
La chaîne ukrainienne ICTV a diffusé un reportage consacré au maraudage dans la région du Donbass frappée par la guerre.

Les reporteurs sont convaincus que les maisons abandonnées dans la zone des combats récents sont cambriolées non pas par des "insurgés prorusses", comme les autorités ukrainiennes aiment à les appeler, mais par les soldats des forces armées ukrainiennes.

Les journalistes reconnaissent que le travail sur ce reportage était des plus difficiles. Surtout considérant que le soldat qui les escortait insistait pour qu’ils se limitent à examiner les maisons désertées de l’extérieur. Pourtant ils ont réussi à interviewer les habitants de la localité de Vodianoïe, située seulement à deux kilomètres de l’aéroport de Donetsk. 

Возобновлены поиски погибших на территории аэропорта Донецка - Sputnik France
Ukraine: l'OSCE fait état de violations du cessez-le-feu
En raison de la proximité de cette localité de la ligne de feu, plusieurs maisons de campagnes d’élites qui se trouvaient ici ont été complètement détruites. Néanmoins, le feu en a épargné quelques-unes. Mais celles qui ont survécu aux bombardements ont été dépouillées, affirment les journalistes. Tout le monde le reconnaît, les soldats et les volontaires en parlent tout bas. Même le commandement est au courant, mais personne n’ose en parler ouvertement. Pis encore, une rumeur veut que ce soit le commandement qui sanctionne le maraudage des soldats.

Cette vidéo impressionnante a été transmise aux journalistes par les militaires de la brigade 93 qui observaient désespérément ce qui se passait à Vodianoïe et qui refusaient de garder le silence plus longtemps.

Le maraudage, comme en témoignent les habitants qui ont osé rester chez eux jusqu’aux derniers pilonnages, les plus forts, a commencé il y a un an. Et ils se rappellent très bien la manière dont les soldats du mouvement ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur droit) faisaient comme chez eux dans les maisons d’autrui. Ils prenaient tout, des voitures à l’équipement ménager en passant par les batteries de chauffage et les prises d’électricité arrachées des murs. Ce qui restait à l’intérieur des maisons était endommagé et rendu méconnaissable.

Toute tentative d'affronter les maraudeurs armés était vouée à l’échec, si l’on ne voulait pas se faire loger une balle dans la tête, annonce l’ICTV.

"Ceux qui reviendront dans leurs maisons mises au pillage ne pourront que mettre leurs pertes sur le dos de la guerre. Pourtant, ce n’est pas la guerre ni les rebelles qui sont coupables de ces crimes, mais les leurs qui ont cambriolé leurs propriétés, sous le couvert d’armes et de grades militaires, affirment les journalistes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала