AMA: Rapport antidopage, la suite

Le 14 janvier, l’Agence mondiale antidopage (AMA) publiera la deuxième partie de son rapport sur le dopage et la corruption au sein d’Athlétisme international.

Le 14 janvier, l'Agence mondiale antidopage (AMA) publiera la deuxième partie de son rapport sur le dopage et la corruption au sein d'Athlétisme international, annonce Reuters.

Le document aura "l'effet d'une bombe" promet le directeur de la commission de l'AMA Dick Pound. Il précise que la deuxième partie comprend de nouvelles accusations de corruption au sein de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF).

Un contrôle anti-dopage - Sputnik France
L'AMA appelle à enquêter sur le dopage aux Etats-Unis

En novembre, la commission indépendante de l'AMA a accusé la Russie d'avoir violé le Code mondial antidopage. Le 13 novembre le conseil de l'IAAF a suspendu l'adhésion de la Russie pour une durée indéterminée en raison des inculpations à son endroit. Les sportifs impliqués ont été privés de participer à toutes les compétitions internationales, les Jeux Olympiques compris.

Le 19 novembre, l'Association a énuméré les conditions nécessaires pour la réintégration de la Fédération russe d'athlétisme au sein de l'organisation. Parmi celles-ci, on trouve la proposition d'introduire la responsabilité pénale pour trafic et distribution de substances interdites, ainsi qu'un appel à mettre en place un programme efficace et claire permettant d'effectuer des tests antidopage.

Le 18 novembre, le Conseil de l'Agence a déclaré que les activités de l'Agence russe antidopage n'étaient pas conformes au Code mondial antidopage. Le 17 décembre, les chefs de l'agence russe ont donné leur démission définitive.

Le 23 novembre, Vitaly Mutko, ministre russe des Sports, a dit que la Russie pourrait paraître dans la deuxième partie du rapport de l'AMA.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала