Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un selfie qui ne fait pas rire le Front national

© AFP 2021 PATRICK KOVARIK Jean-Marie Le Pen. Image d'illustration
Jean-Marie Le Pen. Image d'illustration - Sputnik France
S'abonner
Un danseur qui a publié un selfie avec Jean-Marie Le Pen devrait passer devant le tribunal le 22 janvier.

Jean-Marie Le Pen réclame 50.000 euros à Brahim Zaibat pour un selfie publié pendant les élections régionales, rapporte le magazine Public.

La photo, qui a déclenché la colère l'ancien leader du Front national, mais fait rire les internautes, a été prise à bord d'un avion par Brahim Zaibat, danseur professionnel et ancien partenaire de Madonna.

Assis derrière M. Le Pen, le jeune homme, tout sourire, a profité du sommeil de l'homme politique français pour faire un selfie avec lui. À la veille du second tour des élections régionales, le danseur a posté la photo sur Facebook, Instagram et Twitter accompagnée d'un appel à voter contre le Front national.

"Mettez-les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle!!!!!" a écrit Brahim Zaibat.

Quand le lendemain, le Front national a essuyé un échec, M. Le Pen a déclaré que la photo avait nui à son image et contribué à la défaite du parti. De ce fait, il compte réclamer à Brahim Zaibat 50.000 euros et pas seulement. Il exige que l'ancien partenaire de Madonna publie en outre sur les réseaux sociaux un message d'excuses et tant que cette réclamation ne sera pas exécutée, payer 10.000 euros par jour.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала