Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les robots sous-marins russes et américains, qui dominera sous les mers?

© press-service of JSC "PO "Sevmas / Aller dans la banque de photosLe sous-marin russe Iouri Dolgorouki
Le sous-marin russe  Iouri Dolgorouki - Sputnik France
S'abonner
Alors que le Pentagone s'emploie à travailler sur des robots multifonctions depuis longtemps, ses recherches restent toujours à l'état d'élaboration. Maintenant Moscou annonce elle aussi élaborer une série de systèmes autonomes multifonctions terrestres et sous-marins qui pourraient concurrencer ceux américains dans le monde sous-marin.
Le porte-avions russe Amiral Kouznetsov - Sputnik France
La Russie sur le point d'élaborer de nouveaux porte-avions

Ces robots sous-marins, en fonction de leurs caractéristiques, seraient capables d'accomplir plusieurs tâches, de patrouille ou de déminage, et les experts prédisent qu'ils pourraient apporter des changements radicaux dans les combats à l'avenir.

En 2016, la Russie poursuit ses travaux sur des bateaux autonomes qui pourraient être gérés tant à bord de navires qu'au sol, a déclaré le commandant en chef de la flotte maritime russe, le vice-amiral Alexandre Fedotenkov. Les projets russes prévoient notamment l'élaboration de systèmes autonomes de reconnaissance sous-marine.

D'ailleurs, la construction de robots sous-marins est en cours, a confirmé M.Fedotenkov. A l'avenir, ces robots pourraient effectuer diverses opérations complexes dans les profondeurs.

Des exercices navals conjoints sino-russes - Sputnik France
Les flottes russe et chinoise, un défi pour la marine US

Militairement parlant, il conviendrait de construire des robots sous-marins pouvant service de manière autonome sur de longues périodes de temps, car ils sont capables d'échapper aux radars de détection, lit-on dans un article de The National Interest. Cependant, il est possible que la Russie élabore également ce type de robots.

La marine américaine travaille sur des systèmes autonomes maritimes déjà depuis dix ans, mais ils restent encore à l'état de prototypes. Les Etats-Unis poursuivront l'utilisation des robots disponibles sur le marché, dont le système sous-marin Remus 600, jusqu'à ce qu'ils aient des matériels plus avancés à leur disposition.

Dans le même temps, les perspectives de telles élaborations sont énormes, confirme Bryan Clarke, représentant du Centre des estimations stratégiques et budgétaires. D'après lui, la marine américaine s'occupe de l'élaboration de robots destinés à détecter et désamorcer les mines, ainsi qu'à effectuer des patrouilles maritimes. Pour effectuer de telles tâches, les robots, de n'importe quelles dimensions, peuvent être lancés tant depuis la terre que depuis un navire de surface.

Une fois affinées, ces machines autonomes changeront à coup sûr les règles du jeu dans l'espace sous-marin, mais comment? Cela doit encore être découvert.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала