Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Premier contrat Russie-Iran depuis la levée des sanctions

© Sputnik . Sergei Pyatakov / Aller dans la banque de photosSiège de Lukoil
Siège de Lukoil - Sputnik France
S'abonner
Les autorités iraniennes ont annoncé la conclusion du premier contrat avec une société pétrolière russe depuis la levée des sanctions, il y a une semaine. Le contrat sur la prospection pétrolière dans le sud-ouest iranien a été signé par Lukoil.

La signature du contrat a été confirmée par le directeur du département d'exploration au sein de la société nationale iranienne de pétrole Hormoz Kalavand. Selon lui, Lukoil mènera des prospections pétrolières dans la région d'Abadan et dans la zone nord du Golfe. La chaîne Press TV a évalué le contrat à quelque 6 millions de dollars. 

Hormoz Kalavand a souligné que la société russe avait déjà entamé les travaux dans les régions susmentionnées. 

Une raffinerie de pétrole de Lukoil - Sputnik France
Lukoil veut aider l'Iran à augmenter sa production de pétrole
En 2003, Lukoil avait déjà mené, de concert avec la norvégienne Statoil, une prospection pétrolière dans le sud-ouest de l'Iran. A l'époque, deux champs pétrolifères avaient été prospectés, mais les travaux ont dû être interrompus en raison des sanctions internationales contre l'Iran.

Fin novembre dernier, le chef du comité de restructuration des contrats pétroliers dans le ministère du Pétrole Mehdi Hosseini a annoncé que les russes Gazprom et Lukoil avaient de bonnes chances d'obtenir des contrats d'exploitation de gisements pétrogaziers.

Le 17 janvier, les Etats-Unis et l'Union européenne ont levé les sanctions imposées à l'Iran. Une déclaration à ce sujet a été faite par le secrétaire d'Etat américain John Kerry et la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

La levée des sanctions a été précédée d'une déclaration du directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano. Dans la déclaration il a été constaté que l'Iran avait rempli tous ses engagements relatifs à la limitation de son programme nucléaire.

"Les relations entre l'Iran et l'AIEA ont franchi une nouvelle étape. Mes félicitations à tous ceux qui nous ont aidé à obtenir ce résultat", a conclu M.Amano.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала