Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: science et cuisine, menaces à la sécurité nationale?

CC BY-SA 2.0 / Loozrboy / Broadcasting studio
Broadcasting studio - Sputnik France
S'abonner
Kiev a interdit la diffusion de quinze chaînes de télévision russes.

Verkhovna Rada meeting - Sputnik France
Ukraine: 12 ans de prison pour dire "Russie" en parlant de la Russie
Le Conseil national ukrainien chargé de la télévision et de la radiodiffusion a décidé d'interdire la diffusion dans le pays de quinze chaînes de télévision russes.

"Le 11 février, le Conseil national ukrainien chargé de la télévision et de la radiodiffusion a retiré quinze chaînes de télévision russes de la liste des programmes étrangers dont le contenu correspond aux exigences de la Convention européenne sur la télévision transfrontière et de la législation ukrainienne. La décision a été adoptée suite à un monitorage des chaînes qui sont retransmises via les réseaux câblés d'Ukraine et dont les pays producteurs ne sont pas signataires de la Convention. Elle entrera en vigueur un mois après sa publication", lit-on dans le communiqué.

Yury Nikulin - Sputnik France
Ukraine: des artistes russes menacent la sécurité nationale du pays
Selon le président du Conseil Iouri Artemenko, la principale raison pour laquelle ces chaînes TV ne seront plus accessibles aux Ukrainiens est la violation de la législation. Notamment, les chaînes en question feraient intervenir des personnes portées sur la liste de ceux qui représentent une menace à la sécurité nationale d'après Kiev.

Quelles sont donc ces chaînes accusées de menacer la sécurité ukrainienne? Dans la liste, on trouve entre autres les chaînes Chanson-TV (le nom parle de soi-même), Auto plus (consacrée aux automobiles) ou Koukhnia-TV (qui révèle aux cuisiniers les recettes de cuisine les plus variées du monde entier). En effet, de quoi nuire gravement à la sécurité ukrainienne!

La propagande. Image d'illustration - Sputnik France
Des experts de l'UE débarquent à Kiev pour combattre la "propagande russe"
Ce n'est pas tout: les fonctionnaires vigilants ont rayé de la liste les chaînes russes diffusées en Ukraine Naouka 2.0 ("Science 2.0"), Moïa planeta ("Ma planète", documentaires) ou encore Vremia: dalekoïé i blizkoïé (Le temps: proche et éloigné"), dédiées à des problématiques scientifiques et historiques.

Les perfides Russes pourraient-ils insinuer aux Ukrainiens des idées dangereuses par le biais d'émissions dévoilant les secrets de la science? Telle semble du moins être la logique des fonctionnaires ukrainiens…

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала