Les USA déploient des Patriot supplémentaires en Corée du Sud

© AFP 2022 Bulent KilicPatriot
Patriot - Sputnik France
Selon le commandant des forces aériennes américaines en République de Corée, le déploiement de batteries côtières antiaériennes Patriot garantira la sécurité de la région en cas d'attaques de la part de la Corée du Nord.

Les Etats-Unis ont déployé trois complexes supplémentaires de batteries côtières antiaériennes Patriot (PAC-3) dans le cadre des manœuvres en réponse au lancement récent d'un satellite nord-coréen.

Selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant des représentants du commandement des forces aériennes américaines en Corée du Sud, les complexes Patriot ont été déployés sur la base aérienne américaine Osan, située à 67 kilomètres de Seoul. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des manœuvres en réponse au lancement du satellite nord-coréen. Au total, 96 batteries côtières antiaériennes PAC-2 et PAC-3 ont déjà été déployées sur la base Osan.

Séoul - Sputnik France
Des milliards de dollars pour un bouclier antimissile US en Corée du Sud

Les représentants du commandement militaire américain ont annoncé des manœuvres antimissiles dans la région mais n'ont pas encore précisé la date de ces exercices.

"L'alliance américano-sud-coréenne prend très au sérieux la menace nord-coréenne. La Corée du Nord poursuit le développement de ses missiles balistiques malgré les protestations de la communauté internationale. C'est pourquoi l'alliance doit renforcer les mesures de sécurité dans la région. Des exercices comme celui-ci nous permettent de vérifier que nous sommes opérationnels et prêts à réagir contre une attaque de la Corée du Nord", a déclaré le général Thomas Vandal, commandant la 8e Armée américaine.

Cette démarche intervient alors que les Etats-Unis et la Corée du Sud ont annoncé leur intention d'ouvrir rapidement des discussions sur le déploiement éventuel en territoire sud-coréen du système antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense).

La tension entre Pyongyang et Séoul est montée d'un cran le 7 février dernier, suite au tir effectué par la Corée du Nord d'une fusée de longue portée qui avait permis "de placer avec succès en orbite le satellite d'observation de la Terre Kwangmyong 4".

Le Sénat américain - Sputnik France
Le Sénat US adopte de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord

Cette démarche constitue une violation de cinq résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Qui plus est, ce tir s’ajoute à l'essai nucléaire réalisé par Pyongyang le 6 janvier et qui avait indigné la communauté internationale.

Ce comportement de la Corée du Nord a été condamné par nombre de pays, y compris par la Russie. Les Etats-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre Pyongyang, alors que Séoul a suspendu toutes ses activités dans la zone industrielle de Kaesong.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала