La Commission européenne intéressée par la fuite fiscale d'IKEA (1 md EUR)

La Commission européenne va vérifier les messages, qui prétendent que le détaillant de meubles suédois IKEA fraude le fisc en Europe depuis plusieurs années.

IKEA - Sputnik France
IKEA interdit de jouer à cache-cache dans ses magasins
Le Parti vert européen a publié le 12 février un rapport, indiquant que le détaillant suédois a utilisé des échappatoires fiscales aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg et, durant six ans, a évité de payer des impôts d'un montant d'un milliard d'euros.

Selon le quotidien britannique Financial Times, IKEA a refusé de commenter le rapport en indiquant n'avoir pas vu le document. Dans le même temps, la société a annoncé avoir payé 822 millions d'euros d'impôt sur les sociétés au taux de 19% en 2015, et 700 millions de diverses autres taxes.

Il s'est avéré en novembre dernier, que le Parlement européen s'en prenait aux transactions fiscales d'IKEA en Europe.

McDonalds - Sputnik France
McDonald’s: fraude fiscale au menu
En outre, début décembre, la Commission européenne a ouvert une enquête formelle contre la filiale luxembourgeoise de la chaîne de restauration rapide américaine McDonald's en lien avec le contournement du fisc. Les privilèges accordés à Amazon au Luxembourg et à Apple en Irlande ont également suscité le plus vif intérêt de la part des responsables européens.

Auparavant, l'Union européenne avait annoncé lancer une offensive contre les tentatives de contournement du fisc. En octobre dernier, la commission avait ordonné au gouvernement néerlandais de récupérer une trentaine de millions d'euros d'arriérés d'impôt auprès de Starbucks et au Luxembourg de faire de même avec Fiat Chrysler Automobiles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала