Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Serbie dans l’Otan? "Syndrome de Stockholm", selon une diplomate russe

© Sputnik . Evgenya Novozhenina / Aller dans la banque de photosMaria Zakharova
Maria Zakharova - Sputnik France
S'abonner
Entraîner la Serbie dans l’Otan alors que ses diplomates sont morts récemment sous les bombes américaines est humiliant pour Belgrade, estime la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

L'Otan force les pays à aimer l'Alliance et à annoncer qu'ils veulent la rejoindre, estime la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova faisant allusion au syndrome de Stockholm.

"L'Occident entraîne progressivement la Serbie dans l'Otan. Il dit (aux pays des Balkans, ndlr): +Il faut que vous rejoigniez l'Otan, notamment le Monténégro, parce qu'il en va de votre sécurité. Nous vous protégerons+. Il dit la même chose à la Serbie. Mais comment pouvez-vous protéger ce pays alors que même si vous êtes informés de la présence d'otages, vous les bombardez? Quelle sécurité? De quoi parlez-vous? À mon avis c'est une humiliation, un syndrome de Stockholm, ils forcent leur victime à tomber amoureuse d'eux et à annoncer qu'elle veut les rejoindre", a indiqué Mme Zakharova.

Le 19 février, deux ressortissants serbes qui avaient été enlevés en novembre dernier en Libye ont péri lors de la frappe aérienne américaine contre un camp d'entraînement du groupe Etat islamique.

"Ce qui est triste, c'est que d'après les autorités serbes, ces informations avaient été fournies au Bureau Fédéral d'Enquêtes (FBI) ainsi qu'à l'Agence centrale de renseignement (CIA). Autrement dit, ces derniers étaient au courant. Et maintenant ils le nient", a-t-elle poursuivi.

La mort des deux fonctionnaires de l'ambassade de Serbie en Libye a été confirmée par le premier ministre serbe Aleksandar Vucic qui a constaté que les deux hommes "ont été tués par des bombes américaines".

Manifestation contre l'Otan à Belgrade - Sputnik France
Des milliers de manifestants contre l'Otan à Belgrade
Le ministre serbe des Affaires étrangères a de son côté déclaré que Belgrade demanderait des explications à Washington après la mort des diplomates.
Les deux fonctionnaires de l'ambassade serbe ont été enlevés début novembre. D'après l'ambassadeur serbe à Tripoli, deux inconnus ont attaqué une colonne automobile composée de deux voitures diplomatiques et une voiture d'accompagnement, fait sortir les fonctionnaires et les ont emmenés dans un lieu inconnu.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала