Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trêve syrienne: un centre américain bientôt créé en Jordanie

Aller ensemble de la Russie en Jordanie
Aller ensemble de la Russie en Jordanie - Sputnik France
S'abonner
Les États-Unis mettent sur pied à Amman (Jordanie) un centre pour la trêve, analogue à celui du ministère russe de la Défense situé à Hmeimim (Syrie), a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l’Etat-major de l’armée russe, Sergueï Roudskoï.

"Afin d'intensifier les efforts conjoints dans ce domaine (coopération militaire, ndlr), un centre international pour la trêve, dirigé par le général de corps d'armée Kourilenko, a été créé à Hmeimim. Nos collègues américains sont en train de mettre sur pied un centre analogue dans la ville d'Amman", a-t-il expliqué.

Et de préciser: "Le ministère russe de la Défense a chargé un groupe d'experts d'assurer la coordination au niveau des contacts internationaux et de la coopération interministérielle entre les deux pays".

Истребитель Су-35 перед выступлением на дне ВВС России в Липецке - Sputnik France
Base de Hmeimim: les Su-35 en état d'alerte 24h sur 24
"Des représentants du ministère font également partie de la délégation russe dépêchée à Genève. Actuellement, des +permanences téléphoniques+ sont mises en place entre les deux centres, ainsi qu'entre Moscou, Washington et Genève", a-t-il souligné.

Et d'ajouter: "Tous les contacts nécessaires, notamment les numéros de téléphone et les adresses électroniques, ont été envoyés à nos partenaires américains le 24 février".

Sur le dossier syrien, la Jordanie se trouve prise entre d'un côté ses alliés et bailleurs de fonds, hostiles au régime de Bachar el-Assad, et d'un autre, sa sécurité et ses intérêts économiques mis à mal par un conflit qui s'éternise.

Syria: See Hmeymim air base's new canteen, gym and recreation centre - Sputnik France
Syrie: la vie quotidienne des soldats russes à la base de Hmeimim
Le pays accueille déjà plus de 600.000 réfugiés syriens, selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Cette présence pèse lourdement sur le royaume de 9,5 millions d'habitants (immigrés et réfugiés inclus), qui se plaint régulièrement du rétrécissement de l'aide internationale.

Dépourvue de ressources naturelles, la Jordanie dépend de l'aide de ses principaux alliés et donateurs: les pays du Golfe dont l'Arabie saoudite, ainsi que les Etats-Unis qui ont fourni au royaume 2,7 milliards de dollars entre 2011 et 2015, en plus d'une aide militaire estimée à quelques centaines de millions de dollars par an.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала