Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pour Cameron, la "menace russe" est une bonne raison de rester dans l'UE

© REUTERS / Luke MacGregor/FilesDavid Cameron, premier ministre britannique
David Cameron, premier ministre britannique - Sputnik France
S'abonner
Rester membre de l'Union européenne est l'un des moyens qui permettrait à Londres d'endiguer la "menace russe", estime David Cameron.

La "menace russe" figure parmi les raisons pour lesquelles le Royaume-Uni doit continuer à faire partie de l'UE, estime le premier ministre britannique David Cameron dans un article écrit spécialement pour le quotidien The Telegraph.

London, Big Ben - Sputnik France
To Brexit, or not to Brexit?
Le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE aura lieu le 23 juin. David Cameron l'a déjà qualifié "d'enjeu du siècle".

"Le 23 juin, c'est bel et bien l'avenir de notre pays qui sera en jeu", a affirmé le premier ministre. Il est persuadé que le Brexit constituerait un risque pour l'économie, la sécurité et la réputation du Royaume-Uni.

Evoquant la prétendue "menace russe", David Cameron la cite parmi les défis auxquels son pays s'est trouvé confronté ces dernières années.

"Certes, nous sommes un pays fort. Nous sommes la cinquième économie mondiale. Nous avons d'excellentes forces armées. Mais pensez un peu aux choses qui nous ont menacés ces dernières années: la perspective d'un Iran nucléaire, l'agression russe en Ukraine, l'énorme impact de la crise migratoire, le poison de l'extrémisme islamiste et du terrorisme", déclaré David Cameron.

Pour contrer ces menaces, les pays européens doivent œuvrer conjointement, car ces dangers ne disparaîtront pas en cas de retrait du Royaume-Uni de l'UE.

Royaume-Uni - Sputnik France
Cameron invite les partisans du "Brexit" à reconnaître les "risques"
"Cela ne signifie pas que nous ne pourrons pas coopérer avec l'Otan ou l'Amérique, mais si nos alliés de l'Otan veulent que nous restions dans l'UE, il y a des raisons à cela", a ajouté le premier ministre.

Comme de nombreux autres responsables occidentaux, David Cameron a à plusieurs reprises accusé la Russie d'avoir "agressé" l'Ukraine. Il affirme — sans preuve à l'appui — que des troupes russes se battent dans le Donbass. Moscou a toujours nié ce genre d'accusations.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала