Cent djihadistes liquidés en une semaine par l'armée syrienne

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photossoldats de l'armée syrienne
soldats de l'armée syrienne - Sputnik France
En Syrie, les forces armées gouvernementales ont éliminé une centaine de terroristes de l'Etat islamique en une semaine de combats pour le contrôle de la route stratégique Khanasser-Alep.

L'armée a repris le contrôle de la route Khanasser-Alep, baptisée "route de la vie" en raison de sa portée stratégique, en liquidant en une semaine de combats une centaine de djihadistes de l'Etat islamique (EI, Daech), a annoncé lundi un porte-parole des troupes gouvernementales syriennes. 

"Somme toute, nous avons liquidé plus d'une centaine de terroristes et détruit des dizaines de véhicules équipés de mitraillettes", a précisé le responsable, insistant sur l'importance de cette route qui ouvre l'accès de la ville d'Alep à partir d'autres provinces de la Syrie. 

L'armée d'Assad attaque la capitale de Daech - Sputnik France
L'armée d'Assad attaque la capitale de Daech

Il y a une semaine, Daech et d'autres groupes terroristes ont coupé cette route, la seule qui relie les quartiers gouvernementaux de la deuxième ville du pays aux autres régions tenues par le pouvoir. Cette opération des terroristes menaçait d'empêcher l'armée de ravitailler ses troupes menant une offensive d'envergure dans la province d'Alep et de provoquer également des pénuries de nourriture et de carburant dans les quartiers ouest de la ville. Et voilà que l'armée a complètement délogé les djihadistes de la zone. 

Syrie - Sputnik France
"La fin de l’EI se rapproche à grands pas"

Depuis 2011, la Syrie est déchirée par un conflit armé qui a fait des centaines de milliers de morts et des millions de réfugiés. La Russie et les Etats-Unis ont enfin convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à partir du 27 février à minuit. Toutes les parties belligérantes devaient confirmer à la Russie ou aux Etats-Unis, au plus tard le 26 février à midi, qu'elles respecteraient le cessez-le-feu pour ne pas être prises pour cible par les militaires russes et syriens ou par les forces de la coalition internationale. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivront néanmoins. 

Dans sa dernière résolution, le Conseil de sécurité de l'Onu a soutenu à l'unanimité le cessez-le-feu en Syrie qui est entré en vigueur le 27 février. Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit syrien, le cessez-le feu est globalement respecté dans les régions concernées.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала