Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Londres envoie des soldats en Tunisie

© Flickr / UK Ministry of DefenceLe ministre britannique de la Défense Michael Fallon
Le ministre britannique de la Défense Michael Fallon - Sputnik France
S'abonner
Une équipe de vingt soldats britanniques est dépêchée en Tunisie pour aider ce pays à sécuriser sa frontière avec la Libye, où l'implantation du groupe terroriste Etat islamique inquiète l'Occident, dont le Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni envoie vingt soldats en Tunisie pour aider ce pays à sécuriser sa frontière avec la Libye, a annoncé le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, intervenant devant le parlement, rapporte la presse internationale. 

"J'informe la Chambre qu'une équipe de formation composée de vingt soldats de la 4e Brigade d'infanterie part pour la Tunisie afin d'aider à lutter contre les entrées illégales transfrontalières depuis la Libye, en soutien aux autorités tunisiennes", a déclaré M.Fallon devant les députés. 

La Tunisie après l’attentat - Sputnik France
La Tunisie après l’attentat

Et d'ajouter que l'implantation en Libye de l'Etat islamique (EI, Daech) était extrêmement inquiétante. La Tunisie, qui partage près de 500 km de frontière avec la Libye, a été frappée en 2015 par trois attentats de grande ampleur revendiqués par l'EI. 

Le groupe terroriste Daech - Sputnik France
Mal du pays : un djihadiste revient à Londres pour retrouver son petit confort

Le ministre a par ailleurs répété que Londres "n'avait pas l'intention de déployer des troupes au sol pour une quelconque action de combat" en Libye.

"Avant de nous engager dans toute opération militaire en Libye, nous devons bien sûr y être invités par le gouvernement libyen", a-t-il souligné.

Londres reconnaît l'inefficacité de ses frappes aériennes en Syrie - Sputnik France
Londres reconnaît l'inefficacité de ses frappes aériennes en Syrie

Les Occidentaux, inquiets de l'implantation de Daech à quelques centaines de kilomètres seulement de l'Europe, se disent prêts à contribuer au rétablissement de la sécurité en Libye à condition qu'un gouvernement d'union nationale en fasse la demande. Mais la mise en place de ce gouvernement se fait attendre. 

La division de la Libye entre deux autorités rivales, celle basée à Tripoli et menée par une coalition de milices et l'autre reconnue par la communauté internationale et installée à Tobrouk, a largement contribué à l'implantation de l'EI dans ce pays. 

The Telegraph a rapporté en amont que le Royaume-Uni avait secrètement envoyé en Libye un groupe de conseillers militaires pour accompagner et former des combattants locaux chargés de la lutte contre les cellules de l'EI. 

Selon le journal, tout comme leurs collègues américains, les Britanniques opèrent à Misrata dans le secret le plus total, sans aucune officialisation de leur mission qui consiste notamment à combattre Daech. 

Daech s'est emparé de larges pans de territoires syrien et irakien аu cours de l’été 2014, en y proclamant son califat.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала