Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Attaque contre l'ambassade de Russie à Kiev. Vidéo

© REUTERS / Valentyn OgirenkoDes membres du mouvement ultranationaliste Secteur droit
Des membres du mouvement ultranationaliste Secteur droit - Sputnik France
S'abonner
Dans la nuit de samedi à dimanche, un groupe d'inconnus a attaqué l'ambassade de Russie à Kiev pour protester contre la détention de Nadejda Savtchenko, pilote d'hélicoptère accusée d'avoir dirigé un tir de l'artillerie ukrainienne contre des journalistes russes en mission dans le Donbass.

Un groupe de jeunes gens vêtus de noir s'est mis à saccager les voitures rangées devant la mission diplomatique. Les agences russes font état de trois voitures endommagées. Les autorités ukrainiennes ont ouvert une procédure pénale pour "hooliganisme".

L'ambassade russe en Ukraine a adressé une note de protestation au ministère des Affaires étrangères du pays.

"Dans la nuit du 6 mars, des inconnus masqués, en tenue de camouflage et armés de battes de baseball ont attaqué les voitures garées devant l'ambassade de Russie à Kiev. Trois véhicules de la mission diplomatique ont été gravement endommagés. Les assaillants ont en outre jeté des fumigènes dans la cour de l'ambassade. La mission diplomatique a envoyé une note de protestation au ministère ukrainien des Affaires étrangères", a déclaré le porte-parole de l'ambassade Oleg Grichine.

"Tout porte à croire que cette action a été soigneusement préparée et bien organisée", a ajouté le diplomate russe.

Arrivés sur le lieu du délit, les policiers ont découvert un marteau abandonné par les agresseurs. Après avoir interrogé les témoins, les pouvoirs publics ont ouvert une procédure pour "hooliganisme" (comportement antisocial se traduisant par des actes de violence et de vandalisme). Cette infraction est sanctionnée par une peine allant jusqu'à quatre ans de prison ferme.

Il convient également de noter qu'en février dernier, des succursales de banques russes opérant en Ukraine ont aussi fait l'objet d'agressions violentes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала