Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le second porte-avions chinois sera plus grand que le premier

S'abonner
Selon le contre-amiral Yin Zhuo, le nouveau navire emportera plus d'armes, de chasseurs et de combustible et aura une plus grande autonomie que le Liaoning, en service depuis 2012.

Le chasseur J-15 a atterri sur le porte-avion Liaoning - Sputnik France
Le chasseur J-15 a atterri sur le porte-avion Liaoning
Le second porte-avions de la Marine chinoise sera plus grand que le premier baptisé Liaoning et sera doté de chasseurs J-15, a annoncé lundi le président d'un comité d'experts de l'Armée populaire de libération de Chine, Yin Zhuo, à la radio nationale.

Selon le contre-amiral Yin Zhuo, le nouveau navire emportera plus d'armes, de chasseurs et de combustible et aura une plus grande autonomie. Il sera en outre doté d'un avion-radar, d'un avion de lutte anti-sous-marine et d'hélicoptères, tout comme le Liaoning.

Le ministère chinois de la Défense a annoncé fin décembre 2015 avoir lancé la construction du second porte-avions chinois, confirmant ainsi pour la première fois les informations à ce sujet diffusées par des médias.

La Chine va obtenir un nouveau porte-avions - Sputnik France
La Chine va obtenir un nouveau porte-avions
Unique porte-avions chinois à ce jour, le Liaoning a un déplacement de 53.000 tonnes, ses dimensions sont de 304,5 mètres de longueur et de 75 mètres de largeur. Le navire est capable d'atteindre une vitesse de 32 nœuds, avec une autonomie de 45 jours. Le Liaoning dispose d'un pont d'envol de 14.700 m² avec une piste axiale relevée à l'avant et un tremplin, à l'origine, de 12 degrés ainsi qu’une piste oblique. Son groupe aérien comprend des avions de combat de la marine J-15 (version chinoise du Sukhoi Su-33 russe) et des hélicoptères Z-8.

Livré à l'armée chinoise en septembre 2012, le Liaoning a été nommé d'après la province du nord de la Chine où il a été rénové. Il s'agissait en fait d'un porte-avions soviétique, le Variag, rénové et réaménagé. La Chine l'avait acheté à l'Ukraine en 1998, au prix de la ferraille. Initialement, le gouvernement chinois voulait en faire un casino flottant.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала