Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

USA: la moitié des personnes tuées par la police sont des handicapés

© Flickr / TCDavisOfficier de police américain
Officier de police américain - Sputnik France
S'abonner
La fondation Ruderman Family Foundation (RFF) a publié un rapport dans lequel il a été révélé qu'environ la moitié des victimes de la police étaient des Américains ayant un problème de santé, physique ou psychique.

Pistolet. Photo d’illustration - Sputnik France
USA: la fusillade de San Bernardino accentue les divisions politiques
Environ la moitié des Américains tués par la police avaient un grave problème de santé. Cela ressort d'une étude réalisée par la RFF dont le président Jay Ruderman estime qu'aux Etats-Unis la formation reçue par les policiers n'est pas appropriée pour traiter les personnes ayant un handicap physique ou mental. Aussi, les incidents entre police et handicapés tournent-ils de plus en plus souvent en tragédie.

Selon le rapport, la plupart des médias prêtent attention au racisme, mais personne ne dit que les policiers tuent régulièrement des handicapés. Pis encore, si la victime est un handicapé mental, c'est elle qui est souvent accusée de sa propre mort.

"En Amérique, l'opinion selon laquelle les personnes ayant un handicap, surtout mental, sont dangereuses et potentiellement agressives est tenace. Cette idée est diffusée non seulement par les médias, mais aussi par les hommes politiques. Chaque fois qu'un cas de violence est rendu public, les gens commencent à présenter un handicap comme quelque chose de dangereux. En réalité, de telles idées n'ont aucun fondement", signale le journaliste David Perry, co-auteur du rapport.

"Un handicap ne peut pas servir de justification pour un meurtre. Les policiers doivent bien comprendre qu'il y a des personnes dont les capacités sont limitées. En l'occurrence, le comportement du policier ne doit pas envenimer la situation. Un tel comportement aurait permis d'éviter la mort de très nombreuses personnes", estime le président du RFF et un co-auteur du rapport Jay Ruderman. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала