Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les USA fournissent à l'Estonie des missiles antichars

© REUTERS / Ints KalninsDes soldats estoniens prennent part aux exercices militaires Siil 2015 ("Hérisson 2015"), mai 2015
Des soldats estoniens prennent part aux exercices militaires Siil 2015 (Hérisson 2015), mai 2015 - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis ont livré à l'Estonie des missiles antichars Javelin, communique le service de presse du ministère estonien de la Défense.

"Ce sont des munitions très importantes qui permettront aux Forces de défense estoniennes de détruire une unité blindée ennemie de la taille d'une brigade", a noté le chef du service d'armement au ministère estonien de la Défense Risto Partel.

La livraison, d'un montant de 33 millions de dollars, a été financée par les Etats-Unis. Elle a été réalisée dans le cadre du programme estonien de développement de la défense pour les années 2013-2022. Les Javelin remplaceront les systèmes Milan, actuellement en service dans l'armée estonienne.

Canon automoteur américain Paladin M109A6 - Sputnik France
Des canons américains Paladin arrivent en Estonie
Il s'agit plus concrètement des missiles Javelon Block-1, dont la vitesse et la capacité de destruction sont supérieures à celles des systèmes précédents.

En 2014, l'Estonie a signé un contrat d'achat de 80 systèmes Javelin.

Le lance-missile antichar portable Javelin a été mis en service dans l'armée américaine en 1996. Il est destiné à détruire des engins blindés, des cibles protégées, des hélicoptères et des drones. Le système a été utilisé au cours des combats en Irak. Il est exporté vers des pays étrangers.

L'Otan - Sputnik France
L'Otan se dit vulnérable à l'est face à la Russie
Le 1er mars, le chef des forces de l'Otan en Europe Philip Breedlove a déclaré que les Etats-Unis et leurs alliés otanais prenaient des mesures dans l'éventualité d'une guerre contre la Russie en Europe.

Le 9 février, le Daily Telegraph a annoncé que l'Otan examinerait un plan d'actions dans l'hypothèse d'une éventuelle invasion russe des pays baltes, ainsi que de l'Europe centrale et du Sud. Pour y faire face, l'Otan pourrait déployer des unités supplémentaires en Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie et Bulgarie. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала