Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les sous-marins russes dans l'Arctique inquiètent l'Otan

© press-service of JSC "PO "Sevmas / Aller dans la banque de photosNuclear submarine (NS) "Yuriy Dolgorukiy" undergoing sea trials
Nuclear submarine (NS) Yuriy Dolgorukiy undergoing sea trials - Sputnik France
S'abonner
Le sénateur américain Chris Murphy a déclaré que des sous-marins russes menaçaient l'Otan dans l'Arctique.

Des sous-marins nucléaires russes menacent les sous-marins de l'Otan dans l'Arctique, a déclaré le sénateur démocrate Chris Murphy (Connecticut). D'après lui, des sous-marins russes s'approchent de plus en plus souvent des sous-marins européens et américains à une distance dangereuse, rapporte The Washington Examiner.

"Nous avons vu des bateaux russes, qui s'approchaient de notre sous-marins et des sous-marins de nos partenaires européens (de l'Otan), plus proches que jamais" a déclaré M.Murphy après son voyage de deux jours dans l'Arctique. En plus, selon lui, les militaires russes utilisaient des techniques de "provocation".

The US Department of Defense - Sputnik France
La Russie, menace globale numéro un pour le Pentagone

M.Murphy a souligné qu'il ne voulait pas dire que la Russie se préparait à une attaque nucléaire contre les pays de l'Alliance. Mais il a noté que les actions du gouvernement russe "devraient nous rendre nerveux".

Dans ce contexte, il a appelé le gouvernement américain à accélérer le remplacement des sous-marins obsolètes par des navires plus modernes. Actuellement, la Russie "crée des sous-marins de nouvelle génération plus rapidement que nous", a-t-il ajouté.

Arsenal nucléaire US - Sputnik France
Rénovation de l'arsenal nucléaire US face à l'"agression russe en Europe"

Auparavant, le vice-amiral Clive Johnstone, commandant du Maritime Command de l'OTAN, a rapporté "plus d'activités de la part des sous-marins russes qu'on en avait vu depuis la guerre froide". D'après lui, non seulement les sous-marins russes retrouvent le niveau d'activité opérationnelle qu'ils avaient lors de la guerre froide, mais ils ont accompli un saut important dans leurs caractéristiques technologiques.

Précédemment, des fonctionnaires américains haut placés ont à plusieurs reprises exprimé leurs préoccupations concernant "la menace russe". Ainsi, la semaine dernière, le chef du Pentagone Ashton Carter a placé la Russie en première position parmi les "menaces globales" pour les États-Unis.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала