Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Syrie et l'Ukraine au menu de la rencontre Poutine-Kerry à Moscou

© Mikhail Klimentyev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine accueille John Kerry au Kremlin
Vladimir Poutine accueille John Kerry au Kremlin - Sputnik France
S'abonner
La crise syrienne et le règlement de la situation en Ukraine ont été jeudi au centre d'une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite à Moscou.

M.Kerry a notamment déclaré que les efforts déployés par Moscou et Washington avaient rendu possible la trêve en Syrie qu'on croyait impossible.

"De nombreux observateurs estimaient que l'arrêt des hostilités était impossible. Mais la trêve est en vigueur en Syrie depuis près d'un mois grâce à notre coopération militaire et politique", a indiqué le secrétaire d'Etat américain.

"La Russie comprend que les progrès réalisés sur le volet syrien sont devenus possibles grâce à la position adoptée par les dirigeants américains et notamment par le président Barack Obama", a pour sa part indiqué M.Poutine.

Le président russe a espéré que la visite de M.Kerry à Moscou permettrait de rapprocher les positions russe et américaine concernant la Syrie et l'Ukraine.

Selon le secrétaire d'Etat américain, Washington "a des idées" concernant les moyens d'accélérer le règlement de la situation en Ukraine et en Syrie.

"Je sais que vous avez des idées. Vous avez déjà pris une décision sérieuse sur le retrait d'une partie de vos forces de Syrie. Nous avons aussi des idées concernant une organisation plus efficace des négociations à Genève et d'autres questions", a noté M.Kerry.

Les négociations sur la crise syrienne (Genève-3) ont repris en Suisse le 14 mars. Elles devraient se tenir en trois volets.

M.Kerry a exprimé ses condoléances au président Poutine suite au crash le 19 mars d'un Boeing 737-800 de la compagnie aérienne FlyDubai qui a fait 62 morts à Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Il a rappelé que les spécialistes américains étaient prêts à se rendre sur les lieux du crash pour participer à l'enquête.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a assisté à l'entretien.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала