Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kerry: les USA ne voient pas de menace en Syrie venant de Moscou

© Sputnik . Sergei Guneev  / Aller dans la banque de photosKerry: les USA ne voient pas de menace en Syrie venant de Moscou
Kerry: les USA ne voient pas de menace en Syrie venant de Moscou - Sputnik France
S'abonner
Le secrétaire d'Etat américain affirme que les Etats-Unis ne voient aucune menace pour eux dans les actions de Moscou en Syrie et relève l’importance de l'aide de Moscou pour parvenir à un accord avec l'Iran et établir un cessez-le feu en Syrie.

La coopération avec la Russie sert les intérêts stratégiques des Etats-Unis, a déclaré le secrétaire d'Etat John Kerry dans un entretien accordé à la chaîne américaine CBS.

Il a noté le rôle clef de la Russie pour parvenir à un accord avec Téhéran à propos du programme nucléaire et dans la mise en œuvre de la trêve en Syrie.

En outre, John Kerry a ajouté que les Etats-Unis ne voyaient aucune menace pour eux dans les actions de Moscou en Syrie.

"Je ne vois pas de menace dans le fait que la Russie crée des bases (militaires, ndlr) supplémentaires en Syrie, où nous n'avons pas de bases et où nous ne prévoyons pas de rester à long terme. Si la Russie peut aider à stabiliser la situation, cela aidera à mettre fin à la guerre, qui affecte l'Europe, la Jordanie, le Liban et crée des conditions pour menacer Israël", indique-t-il.

le secrétaire d'Etat américain John Kerry - Sputnik France
Suite aux négociations de Moscou, Kerry "commence à comprendre Poutine"
De plus, M.Kerry décrit comme "absurde" la critique sur le fait que la Russie gagne en Syrie et se crée un ancrage au Proche-Orient en raison de la politique américaine.

"La Russie y a un ancrage depuis longtemps. Il y a plusieurs années que la Russie a créé le système syrien de défense antimissile", a-t-il fait remarquer.

D'ailleurs, concernant le sort du président syrien Bachar el-Assad, le chef de la diplomatie américaine estime que la guerre en Syrie ne peut pas être arrêtée tant que M.Assad est au pouvoir.

"Je ne peux pas dire combien de temps Assad restera au pouvoir, mais s'il ne s'en va pas dans le cadre du processus politique demandé par l'Iran, par la Russie et par d'autres pays, il n'y aura pas de paix en Syrie", a-t-il déclaré.

La Russie a à plusieurs reprises souligné que l'avenir de Bachar el-Assad et des dirigeants syriens ne pouvait être déterminé que par le peuple syrien, et M.Kerry le confirme en indiquant que "selon la Russie, les Syriens doivent déterminer eux-mêmes leur avenir dans un processus politique".

John Kerry et Sergei Lavrov - Sputnik France
John Kerry à Moscou, un changement de climat entre la Russie et les USA?
Lors de sa visite de travail à Moscou les 24 et 25 mars, le chef de la diplomatie américaine s'est entretenu avec le président russe Vladimir Poutine et son homologue Sergueï Lavrov. Cette visite est la troisième visite de M.Kerry en Russie depuis le début de l'année.

Les relations bilatérales, la situation en Syrie et en Ukraine étaient au menu des rencontres. Le secrétaire d'Etat a déclaré que le monde faisait face à une crise d'une ampleur sans précédent, et a affirmé que la Russie et les Etats-Unis pouvaient apporter à la lutte contre le terrorisme une contribution historique comme la création de la coalition antihitlérienne dans la lutte contre le fascisme.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала