Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des journalistes de Sputnik sous les tirs dans le Haut-Karabakh

© REUTERS / Vahram Baghdasaryan/PhotolureDes journalistes de Sputnik sous les tirs dans le Haut-Karabakh
Des journalistes de Sputnik sous les tirs dans le Haut-Karabakh - Sputnik France
S'abonner
Des journalistes de Sputnik se sont retrouvés dimanche sous les tirs dans la ville de Martakert dans le Haut-Karabakh, malgré le cessez-le-feu annoncé par l'Azerbaïdjan.

Lorsque des journalistes de Sputnik sont entrés dans le centre de Martakert, plusieurs explosions ont retenti sans faire toutefois de blessé.

Un obus d'artillerie a laissé un cratère dans le jardin d'une maison dans le centre-ville. A ce stade, les habitants ont appris d'expérience douloureuse à se cacher dans des endroits sûrs, donc personne n'a été blessé.

La vidéo ci-dessous démontre la zone de combat à la frontière du Haut-Karabakh avec l'Azerbaïdjan.

Arménie: Ankara soutient les actions militaires de Bakou dans le Haut-Karabakh - Sputnik France
Arménie: Ankara soutient les actions militaires de Bakou dans le Haut-Karabakh
Actuellement, il n'y a plus de gens dans les rues de Martakert. Les gens sortent de leurs foyers le cas échéant.

Vladik Khatchatarian, gouverneur de Martakert, a annoncé que le pilonnage depuis le côté est (azerbaïdjanais, ndlr) n'a pas arrêté de toute la journée. Selon lui, l'ennemi utilise des obusiers.

Plus tôt dans la journée du 3 avril, le porte-parole du ministère azerbaïdjanais de la Défense Vagif Dargahly avait annoncé que Bakou avait pris la décision d'arrêter unilatéralement toutes les opérations militaires sur la ligne de contact dans le Haut-Karabakh.

Haut-Karabakh: ayant affirmé arrêter les tirs, Bakou continue le pilonnage - Sputnik France
Haut-Karabakh: tout en affirmant cesser les tirs, Bakou continue le pilonnage
Cependant, le ministère arménien de la Défense a affirmé que les déclarations de la partie azerbaïdjanaise de cesser le feu unilatéralement ne correspondaient pas à la réalité.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements pratiqués par les forces armées arméniennes. Le ministère arménien de la Défense a de son côté déclaré que la partie azerbaïdjanaise "avait lancé une offensive".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала