Le Haut-Karabakh œuvrera à sa reconnaissance officielle

© Sputnik . Asatur YesayantsLe Haut-Karabakh œuvrera à sa reconnaissance officielle
Le Haut-Karabakh œuvrera à sa reconnaissance officielle - Sputnik France
Selon le chef de la représentation du Haut-Karabakh à Moscou, la république non reconnue ne fera jamais partie de l'Azerbaïdjan.

La République du Haut-Karabakh a l'intention d'obtenir son statut officiel, a déclaré le chef de la représentation du Haut-Karabakh à Moscou Albert Andryan.

"La position du Karabakh ne se fonde que sur la reconnaissance de la République du Haut-Karabakh et sur une formulation claire de l'accord sur la non-reprise des hostilités", a indiqué le responsable.

Il a ajouté que Stepanakert n'acceptera jamais un statut d'autonomie au sein de l'Azerbaïdjan.

De son côté, Bakou a, à plusieurs reprises, souligné que le Haut-Karabakh ne pouvait se voir offrir qu'une "autonomie la plus large possible" au sein de l'Azerbaïdjan.

Haut-Karabakh - Sputnik France
Erevan et Bakou d’accord sur un cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh
Le 2 avril, l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont annoncé que la situation dans le Haut-Karabakh s'était dégradée de manière dramatique. Bakou et Erevan se sont renvoyés mutuellement la faute sur le fait d'avoir violé la trêve initiale et ont rapporté de violents combats dans la région.

Le 5 avril, Erevan et Bakou ont convenu d'un cessez-le-feu bilatéral le long de la ligne de contact dans le Haut-Karabakh, qui est entré en vigueur à midi heure locale.

Un accord bilatéral sur un cessez-le-feu a été préparé à la réunion du groupe de Minsk de l'OSCE sur le Haut-Karabakh à Vienne.

"La trêve fixe les positions que les parties ont occupées. Maintenant, les co-présidents du groupe de Minsk (OSCE) élaboreront leur vision sur cela, et nous espérons que la guerre ne reprendra pas", a affirmé M.Andryan.

Дети в Республиканском медицинском центре в Степанакерте - Sputnik France
Haut-Karabakh: l'Onu dévoile le bilan des victimes
Au moins 33 personnes sont mortes dans le récent regain de tension dans le Haut-Karabakh, selon un rapport du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Depuis février 1988, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se disputent le Haut-Karabakh, région autonome principalement peuplée par des Arméniens et qui a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. Cette démarche a provoqué des affrontements entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises à la suite desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала