La Biélorussie reconnaît de facto le statut de la Crimée

© Sputnik . Sergei Malgavko / Aller dans la banque de photosLa Crimée
La Crimée - Sputnik France
Selon le chef de la diplomatie biélorusse, la politique doit reposer sur la réalité des faits.

Празднование Дня воссоединения Крыма с Россией - Sputnik France
Crimée de nouveau russe : deux ans déjà
La Biélorussie considère la Crimée comme appartenant à la Russie puisque c'est l'état des choses actuel, a déclaré vendredi le ministre biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makeï.

"La politique doit reposer sur la réalité des faits… Nous devons regarder à qui appartient de facto la Crimée, adapter notre politique en conséquence et coopérer avec elle", a indiqué M.Makeï lors d'une conférence au siège de l'agence Rossiya Segodnya.

"Quant à la reconnaissance ou non (de la Crimée), personne ne nous demande de la reconnaître", a-t-il ajouté.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a antérieurement déclaré que la Crimée ne faisait plus partie du territoire ukrainien, sans pour autant reconnaître officiellement l'adhésion de la péninsule à la Russie.

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Maria Zakharova: la Crimée a quitté l'Ukraine comme une grande
La Crimée est redevenue russe suite au référendum du 16 mars 2014 au cours duquel plus de 96% des habitants de la péninsule s'étaient prononcés pour la réunification avec la Russie. Cette consultation populaire a été organisée après le coup d'Etat de février 2014 en Ukraine, quand des politiques solidaires des forces nationalistes, y compris russophobes, sont arrivés au pouvoir à Kiev. L'Occident, qui ne reconnaît pas les résultats du référendum criméen, a adopté des sanctions économiques contre la Russie. Moscou a déclaré à maintes reprises que le référendum s'était tenu conformément aux normes du droit international et à la Charte des Nations unies.

Peuplée principalement de russophones, la Crimée a été rattachée en 1954 à l'Ukraine qui faisait alors partie de l'Union soviétique. Cette décision a été prise par Nikita Khrouchtchev, premier secrétaire du parti communiste de l'URSS, contrairement aux normes constitutionnelles de l'époque. Après la chute de l'URSS en 1991, la Crimée est restée au sein de l'Ukraine, mais a reçu le statut de république autonome. Conformément à sa première Constitution de 1992, la Crimée définissait ses relations avec l'Etat ukrainien sur la base d'accords bilatéraux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала