Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus de torture à l’eau à la CIA, même sur l’ordre du président

© AFP 2021 Jewel SamadCIA Director John Brennan
CIA Director John Brennan - Sputnik France
S'abonner
La CIA ne soumettra pas les détenus à des techniques d’interrogatoire renforcées, notamment au simulacre de noyade, même si cela est ordonné par un futur président, a déclaré hier dimanche son directeur John Brennan dans une interview exclusive accordée à NBC News.

Le directeur de la CIA prend parti dans la campagne présidentielle. 

"Je n’approuverai pas l’usage de certaines méthodes et techniques dont j’entends parler, car cette institution (la CIA) doit durer", a expliqué M.Brennan à NBC News

An American Flag is seen through razor wire at Camp VI in Camp Delta where detainees are housed at Naval Station Guantanamo Bay in Cuba - Sputnik France
Onu: les tortures de la CIA stimulent le terrorisme
Le retour de l’utilisation des tortures a été récemment évoqué par le candidat à la présidence Donald Trump. Il a déclaré qu’en cas de victoire à la présidentielle américaine, il réintroduirait l’utilisation du simulacre de noyade et d’autres techniques d’interrogatoire renforcées. Son adversaire Ted Cruz a fait savoir de son côté qu’il utiliserait "n’importe quelles méthodes d’interrogatoire poussées pour protéger son pays". 

"Il va de soi que je n’approuverais pas qu’un officier de la CIA utilise de nouveau la simulation de noyade", a ajouté John Brennan.

La réaction au rapport du Comité de renseignement du Sénat des Etats-Unis révélant le traitement inhumain des terroristes présumés par la CIA. - Sputnik France
Amnesty exige que les USA enquêtent sur les tortures dans leurs prisons
Un revirement pour le directeur de la CIA, qui avait par le passé justifié de telles techniques, estimant qu’elles étaient utiles et avaient notamment servi à localiser le chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden. 

La CIA a appliqué les tortures par l’eau (waterboarding) après les attentats du 11 septembre 2001. 

Barack Obama a aboli peu après son entrée en fonction début 2009 l'usage de la simulation de noyade ou d'autres techniques poussées d'interrogatoire, après le scandale suscité par leur utilisation, notamment par la CIA sur des suspects de terrorisme.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала