Avec l'aide de la Russie, la Chine se lance en Arctique

La Chine enverra ses navires commerciaux sur une nouvelle route dans l'Arctique, qui est devenue disponible en raison des effets du réchauffement climatique.

La route maritime vers l'Arctique par le passage du nord-ouest (passage maritime nord reliant l'océan Atlantique à l'océan Pacifique), qui a été ouverte grâce à la fonte des glaces, sera utilisée par les navires chinois dans un avenir proche.

Arctique - Sputnik France
Arctique: un eldorado mort-né?
Le nouveau chemin passera le long de la côte de l'Amérique du nord et de l'archipel arctique canadien. La réduction significative de la couverture de glace ouvre de nouvelles possibilités pour la navigation sur la route du nord-ouest. Par exemple, le trajet de Shanghai à Hambourg sera plus court que la voie traditionnelle à travers le canal de Suez, de 2.800 milles nautiques (5.185 kilomètres).

Le chef du bureau des affaires de l'Arctique et de l'Antarctique de l'administration océanographique chinoise Wang Yong, dans un entretien accordé à Sputnik, a fait valoir l'importance commerciale de la route maritime du nord pour les entreprises chinoises.

Selon lui, le développement de la route maritime du nord, qui aura certainement un impact positif, et le maintien d'un dialogue avec un certain nombre de pays auront lieu sur la base du bénéfice mutuel.

"La Chine en coopération avec la Russie sera en mesure de combler les lacunes des connaissances sur l'Arctique", a indiqué M.Yong.

Le responsable chinois souligne que Moscou et Pékin ont à plusieurs reprises collaboré en matière d'étude de l'Antarctique, y compris la fourniture d'une assistance mutuelle dans le domaine des services de logistique.

"Nous espérons que, lors de l'étude de l'Arctique, les deux pays approfondiront et élargiront leur coopération ainsi que travailleront plus activement", a conclu M.Yong.

Le brise-glace atomique Yamal pendant l'expédition dans l'Arctique, l'hiver 2015 - Sputnik France
La Chine veut une expédition conjointe avec la Russie en Arctique
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait auparavant fait remarquer que la route maritime du nord serait bénéfique à long terme pour transporter des marchandises transitant entre l'Europe et l'Asie.

Selon lui, la Russie est intéressée par le fait que l'Arctique devienne un territoire de dialogue et de coopération. Suite aux efforts russes, ainsi que dans le contexte du changement climatique, la navigation le long de la route maritime du nord aura une importance significative.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала