La Russie appelle à un "régime de calme" dans la Ghouta orientale et à Darayya

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosDamas
Damas - Sputnik France
Le ministère russe de la Défense appelle à instaurer à partir du mardi 24 mai un "régime de calme" de 72 heures dans la Ghouta orientale et à Daraya, dans la région de Damas, a déclaré Sergueï Kouralenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

"Dans le but de stabiliser la situation, le Centre russe pour la réconciliation appelle à introduire pour la durée de 72 heures un "régime de calme" dans la Ghouta orientale et à Darayya et ce à compter du 24 mai 2016 à 00h01", a-t-il indiqué.

Damas - Sputnik France
La Syrie repousse une attaque terroriste à l’est de Damas
Le ministère russe de la Défense a exhorté toutes les parties intéressées à cesser les offensives et les pilonnages et à se distancer des régions contrôlées par le groupe terroriste Front al-Nosra, précisant que l'aviation russe poursuivra ses frappes contre les zones occupées par cette organisation extrémiste.

Et de préciser que les troupes du Front al-Nosra se préparaient à lancer une offensive dans la Ghouta orientale (faubourg à l'est de Damas) et dans d'autres banlieues de la capitale.

"Selon les informations fournies par les observateurs du Centre russe pour la réconciliation et par les renseignements syriens, il a été établi que dans la région de la Ghouta orientale et dans des banlieues de Damas, des troupes armés du Front al-Nosra et des groupuscules affiliés ont effectué un regroupement de leurs forces, se sont réapprovisionnés en munitions et en armes et s'apprêtent à lancer une offensive", a-t-il explicité.

Ces propos sont confirmés par des pilonnages incessants contre les positions de l'armée syrienne dans la Ghouta et les quartiers résidentiels de Damas.

Syrie - Sputnik France
L'Onu appelle Moscou et Washington à sauver le cessez-le-feu en Syrie
"Depuis le 12 mai 2016, 66 cas de violation du cessez-le-feu ont été recensés dans la région de Damas", a fait savoir Sergueï Kouralenko, précisant que la capitale syrienne et ses banlieues ont essuyé 19 pilonnages.

Le cessez-le-feu est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. Il ne concerne pas l'Etat islamique, le Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) et les autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала