Des blocages et manifestations de grande envergure secouent la France

© AFP 2022 François Lo PrestiUne manifestation contre la loi Travail
Une manifestation contre la loi Travail - Sputnik France
Transports en commun perturbés, raffinerie et centrales nucléaires bloquées, manifestations, c'est le point des mobilisations qui secouent la France ce jeudi contre le projet de loi travail, particulièrement fortes dans l'ouest

La journée de jeudi 26 mai 2016 est marquée par de nouvelles manifestations contre la loi Travail, partout en France. A Paris, Nantes, Rennes, Marseille etc., on redoute des violences.

​L'Ouest est à nouveau très touché par cette 8e journée d'action nationale à l'appel de l'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-FSU-Unef-Fidl-UNL, avec des barrages filtrants à Caen ou encore le blocage d'un dépôt de bus à Rennes.

Près du Havre, les ponts de Normandie et de Tancarville sur la Seine, sont bloqués. Des dizines de milliers de manifestants défilent dans les rues.

Plus de 300 manifestants bloquent le pont de Normandie, coupant la circulation.

​Environ 3.000 manifestants entrent sur l'autoroute A20 à Limoges.

​A Rennes, au moins 1.500 personnes selon la préfecture, ont commencé à défiler contre la loi Travail. Quelque dizaines de manifestants bloquent depuis 04H00 heure de Paris le principal dépôt de bus de la ville.

Le sud du pays n'était pas en reste avec plus d'un millier de manifestants à Marseille et Montpellier ou encore le blocage par la CGT des dépôts de carburants d'Ajaccio et de Bastia.

Des incidents sont également notés. Ainsi un camion a tenté de forcer un barrage, blessant un manifestant.

​​​​​La mobilisation contre la loi travail continue à travers la France depuis plus d'un mois. Jeudi dernier, entre 128.000 (selon la police) et 400.000 opposants à la loi (selon les données des syndicats) sont descendus dans la rue.

Presque partout les meetings et manifestations dégénèrent en émeutes: des jeunes incontrôlés déchargent leur haine en brisant des vitrines de banques, de grands magasins ou de sociétés d'assurance, en lançant des pétards, des pierres et des bouteilles sur les policiers qui répondent par des coups de matraque et des tirs de gaz lacrymogènes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала