Euro 2016: Daech planifiait une attaque lors du match Russie-Angleterre

© AFP 2022 PHILIPPE HUGUEN Euro 2016: Daech planifiait une attaque lors du match Russie-Angleterre
Euro 2016: Daech planifiait une attaque lors du match Russie-Angleterre - Sputnik France
L'Etat islamique préparait un attentat terroriste le jour du match de football entre les équipes nationales russe et anglaise à Marseille dans le cadre de l'Euro 2016, selon les données retrouvées dans l'ordinateur portable de Salah Abdeslam, terroriste impliqué dans les attaques de Paris.

Selon les informations obtenues par le journal britannique The Sun, les forces de l'ordre du Royaume-Uni et de la France ont découvert que les terroristes de Daech envisageaient d'effectuer une attaque terroriste à Marseille en utilisant des drones avec des agents de guerre chimiques, des kamikazes et des terroristes armés de kalachnikovs.

David Guetta - Sputnik France
L'hymne officiel de l'Euro 2016 serait un plagiat?

D'après le quotidien, l'attentat était prévu le 11 juin, jour où les équipes nationales russe et anglaise s'affronteront dans le cadre du premier tour de de l'Euro 2016. Les fans de ces deux pays auraient été désignés comme cibles d'attaques du fait que la Russie et le Royaume-Uni ont participé au bombardement des terroristes en Syrie et en Irak.

Cependant, même si un haut niveau de sécurité sera assuré dans les stades de football, il est impossible de protéger totalement tous les bars situés à proximité des enceintes sportives. Ainsi, l'article indique que les terroristes pourraient cibler des cafés qui se trouvent hors des "fan zones".

l’Euro 2016 - Sputnik France
Après les attentats de Bruxelles, l’Euro 2016 sera-t-il maintenu ?

L'ordinateur portable d'Abdeslam, obtenu par la police après un raid dans la maison où il se cachait à Bruxelles, a notamment révélé que les terroristes ciblaient le Vieux-Port de Marseille, où d'ici deux semaines des dizaines de milliers de fans inonderont les bars et les restaurants pour suivre le match et boire un verre. 

"Il y a beaucoup de gars ivres qui pourraient être une cible facile (pour les terroristes)", a déclaré au journal une source des forces de l'ordre britanniques, soulignant les services de sécurité du pays travaillent en étroite coopération avec leurs collègues français, toujours en état d'alerte maximum après les attentats de Paris le 13 novembre 2015.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала