Les autorités congolaises envisagent d'importer des éléphants du Zimbabwe

© Sputnik . Dmitry Korobeinikov / Aller dans la banque de photosUne famille d'éléphants au parc national de Mikumi. La République-Unie de Tanzanie
Une famille d'éléphants au parc national de Mikumi. La République-Unie de Tanzanie - Sputnik Afrique
Ils espèrent ainsi pouvoir sauver les animaux de la sécheresse prolongée qui sévit au Zimbabwe.

Rhinocéros - Sputnik Afrique
Cet homme qui veut transporter des rhinocéros d’Afrique en Australie
Les autorités de la République du Congo voudraient importer des animaux sauvages du Zimbabwe, a rapporté l’agence américain Bloomberg.

Il s’agit tout d’abord d’éléphants, aussi bien que de girafes et d’antilopes, a déclaré l'ambassadeur congolais au Zimbabwe. Le Congo, selon le diplomate, possède un vaste territoire approprié à ces animaux.

Le Zimbabwe compte plus de 80.000 éléphants. Dans le même temps, selon l’agence américaine, les autorités locales insistent sur une levée de l'interdiction du commerce de l'ivoire, dont les réserves s’élèvent jusqu’à 70 tonnes.

Proche-Orient et Afrique du nord: vers une catastrophe climatique? - Sputnik Afrique
Proche-Orient et Afrique du nord: vers une catastrophe climatique?

Au début de mai, le Bureau zimbabwéen des parcs nationaux et de la faune a annoncé son intention de vendre à l'étranger des animaux sauvages.

Cette mesure, selon les autorités, aidera à sauver les animaux de la sécheresse qui sévit au Zimbabwe depuis l'automne de 2015. De plus, elle représente une source de financement supplémentaire pour les parcs nationaux du pays.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала