L'Allemagne aurait déjoué un attentat de l’EI, quatre Syriens arrêtés

© © Photo: Fotolia/monartfotoInterpellations en France: un Autrichien parmi les cinq terroristes présumés
Interpellations en France: un Autrichien parmi les cinq terroristes présumés - Sputnik Afrique
Les autorités allemandes ont annoncé mercredi avoir déjoué un projet d'attentat du groupe Etat islamique et interpellé quatre Syriens.

Trois Syriens auraient été directement recrutés par Daech pour organiser des attentats suicides dans la ville de Düsseldorf, selon l'accusation.

Après être entrés une nouvelle fois en Europe en suivant la route des réfugiés par la Turquie et la Grèce, ils ont convaincu le quatrième suspect de les joindre.

Londres - Sputnik Afrique
Trois suspects dans les attentats terroristes à Londres arrêtés en Italie

"Selon les résultats de l'enquête en cours", les suspects envisageaient de perpétrer un attentat-suicide pour le compte de "l'organisation terroriste étrangère Etat islamique dans la vieille ville de Düsseldorf", affirme le parquet fédéral allemand, dans un communiqué.

Les trois hommes, Hamza C., 27 ans, Mahood B., 25 ans, et Abd Arahman A. K., 31 ans, tous de nationalité syrienne, ont été arrêtés en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans le Brandebourg et dans le Bade-Wurtemberg, et leurs appartements perquisitionnés.

Ils étaient entrés séparément en Europe par la Grèce en mars et juillet 2015 juste avant le "pic" de la crise migratoire européenne.

Des soldats protégeant une entrée de la mission militaire de l'Union européenne à Bamako - Sputnik Afrique
Un chef djihadiste arrêté au Mali

Un quatrième homme lié à ce projet, Saleh A., 25 ans, a été arrêté en France en février dernier, où il se trouve actuellement en détention provisoire. L'Allemagne va demander son transfèrement.

Même s'"il n'existe pas d'indices permettant d'affirmer que les suspects avaient déjà commencé à appliquer leur plan d'attaque", ils préparaient un attentat "dans la vieille ville de Düsseldorf", selon l'AFP.

Selon les plans de Saleh A. et d'Hamza C., qui avaient reçu en Syrie l'ordre d'organiser cet attentat, deux kamikazes "portant des gilets explosifs" devaient se faire sauter dans l'une des artères principales de la ville allemande.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала