Les "j'aime" sur les réseaux sociaux auraient les mêmes effets que le chocolat

Internet occupe désormais une place considérable dans notre existence, à tel point que l'adolescent recueillant des "j'aime" sur des réseaux sociaux éprouve les mêmes émotions qu'en mangeant du chocolat. C'est curieux, mais c'est comme ça.

Robot - Sputnik Afrique
Ces gadgets qui ont révolutionné notre vie
Selon l'étude publiée dans la revue Psychological Science, 32 adolescents âgés de 13 à 18 ans ont reçu une demande de publier des photos sur un réseau social ressemblant à Instagram. Ils disposaient de 12 minutes pour apprécier ou non 148 images différentes, dont 40 photos étaient téléchargées directement par les adolescents. Au cours du visionnage des photos, les scientifiques ont suivi l'activité cérébrale des adolescents avec l'imagerie à résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).

"Quand les adolescents voyaient leurs propres photos avec un grand nombre de "j'aime", nous remarquions une activité dans différentes zones de leurs cerveaux", indique le chef de l'étude Lauren Sherman.

En outre, les psychologues ont remarqué que le choix des adolescents d'apprécier ou non telle ou telle photo était souvent influencé par le nombre de "j'aime" déjà livrés.

Donc, si vous avez un enfant, vous pouvez prendre en considération cela afin de motiver votre petit. Lui donner une tablette de chocolat ou "liker" ses publications sur les réseaux sociaux, à vous de voir! Mais rappelez-vous: point trop n'en faut…

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала