Dix pages d’un Traité de paix russo-turc vendues aux enchères

Le document historique du 18e siècle concernant les relations russo-turques a trouvé preneur. Le traité a notamment ouvert la voie à l’intégration de la Crimée par la Russie.

Une partie du Traité de paix de Küçük Kaynarca, signé après la défaite de l'Empire ottoman lors de la guerre avec la Russie (1768-1774), a été vendue aux enchères à Istanbul pour un prix de 5.800 euros.

Un porte-parole de la maison de vente aux enchères d'Istanbul a indiqué qu'il s'agissait d'une annexe de 10 pages au Traité de Küçük Kaynarca, un des premiers documents qui réglementait la libre circulation de navires russes dans les eaux de la Crimée, de la mer Noire et de la Méditerranée.

Le col de Chipka, en Bulgarie - Sputnik Afrique
La Bulgarie commémore la principale bataille de la guerre russo-turque

L'acheteur de ce document a souhaité rester anonyme.

La Première guerre russo-turque de 1768-1774 fut un des trois conflits qui firent rage entre les Empires russe et ottoman aux 18e et 19e siècles. La défaite de l'Empire ottoman a fait perdre à la Turquie la majeure partie de ses territoires nord, dont le khanat de Crimée. La Crimée est devenue russe le 19 avril 1783, l'impératrice russe Catherine II ayant signé un manifeste statuant le rattachement de la presqu'île, des régions de Taman et de Kouban à l'Empire russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала