Attentat d’Orlando: le monde entier rend hommage aux victimes

A travers le monde, de célèbres bâtiments ont éteint leurs lumières ou ont revêtu les couleurs de l'arc-en-ciel dans un geste de solidarité avec les Etats-Unis.

L'Empire State Building à New York a éteint ses lumières dimanche soir, en hommage aux victimes du massacre d'Orlando, comme il l'avait déjà fait en novembre pour celles de Paris, et en mars pour celles de Bruxelles.

​Le maire Bill de Blasio a annoncé que tous les drapeaux seraient mis en berne dans la plus grande ville américaine, et les mesures de sécurité ont été renforcées par précaution, notamment autour des lieux les plus importants de la communauté LGBT, a-t-il précisé.

La Tour Eiffel était elle aussi sans éclairage en signe de deuil dimanche soir.

​Cependant, d'autres pays, ainsi que villes américaines, ont illuminé leurs plus grands bâtiments en couleurs de l'arc-en-ciel, couleurs symbolisant les valeurs de la communauté LGBT.

​Les plus grands monuments au Danemark

​Le High Level Bridge à Edmonton, au Canada

​Temple romain de Diane à Mérida, en Espagne

​La mairie de Tel Aviv a été éclairée aux couleurs du drapeau américain, israélien et LGBT.

La tuerie d'Orlando, qui a fait 50 morts et 53 blessés, est l'attentat le plus sanglant survenu aux Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001. L'attaque contre une boîte de nuit gay a été menée par l'Américain d'origine afghane de 29 ans Omar Seddique Mateen, qui a déclaré avoir prêté allégeance à Daech. Pourtant, les responsables américains soulignent qu'il n'existe pas de lien manifeste entre le mouvement djihadiste et le massacre commis dans la nuit.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала