Libre circulation des armes et radicalisme islamique, une "combinaison mortelle"

© AP Photo / Jacquelyn Martin, FileArmes à feu
Armes à feu - Sputnik Afrique
Le droit de porter librement des armes à feu dans le contexte de la propagation du radicalisme islamique et de la haine conduit à l'assassinat de personnes innocentes.

"Le droit constitutionnel de porter des armes mélangé avec l'idéologie de l'islam radical et de la haine propagée librement sur Internet, c'est une combinaison mortelle", a indiqué le rabbin Pinchas Goldschmidt, chef du conseil des rabbins européens, dans son message de condoléances aux familles de victimes de la fusillade d'Orlando.

"Les Etats-Unis, ainsi que ses alliés européens, doivent fermement résister à l'islam radical et la réticence du président Obama à reconnaître et à taxer l'islam radical d'ennemi ne joue pas en faveur de cette lutte", a souligné M.Goldschmidt.

Selon lui, en mettant tous les musulmans dans le même panier et en les blâmant pour tous les problèmes, le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump "fait également le jeu des radicaux".

Le rabbin a exhorté la communauté internationale à reconnaître le radicalisme islamique comme ennemi afin de l'éliminer.

"Il est temps que tous les pays adoptent une définition unique du radicalisme islamique sous toutes ses formes et mutations", a déclaré le chef du conseil des rabbins européens.

armes à feu - Sputnik Afrique
Les actions des entreprises d'armes US en hausse après la fusillade d'Orlando
La fusillade qui a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d'Orlando, en Floride, a fait 49 morts et 53 blessés. La police a abattu le tireur, Omar Seddique Mateen, lors d'un échange de tirs au bout d'une confrontation de trois heures. Selon le FBI, M.Mateen a appelé le numéro d'urgence 911 avant la fusillade pour déclarer qu'il soutenait le groupe terroriste Etat islamique (Daech). L'Etat islamique a revendiqué le massacre. Néanmoins, les autorités américaines affirment n'avoir trouvé aucun lien direct entre l'organisation Etat islamique (Daech) et l'auteur de l'attaque.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала