Brexit: pour Julian Assange, l'Europe se portera mieux sans les Britanniques

© AFP 2022 Cgris J Ratcliffe Brexit
Brexit - Sputnik Afrique
Selon le fondateur de WikiLeaks, le Royaume-Uni est une "force pestilentielle" pour le reste de l'Europe.

Un panneau en faveur du Brexit - Sputnik Afrique
Le chef du Trésor britannique évalue le coût du Brexit
L'Europe ne parvient pas à mener à bien les réformes nécessaires en raison notamment de l'"influence néfaste" du Royaume-Uni qui résiste à toute amélioration du système européen, indique M.Assange dans une tribune publiée par francetvinfo.fr.

"L'Europe a terriblement besoin de réforme. Mais elle n'y parviendra pas sans un choc. La sortie du Royaume-Uni, qui freine en permanence, pourrait être cet électrochoc qui déclenchera une vraie réforme, pour plus d'intégration politique et de cohérence", estime-t-il.

M.Assange souligne qu'une partie des banques et de la City est favorable à la sortie du pays de l'Union européenne.

"Officiellement, le Brexit serait mauvais pour les affaires mais en réalité, la classe dirigeante de ce pays veut pouvoir faire ce qu'elle veut et les régulations de Bruxelles en matière financière ou de transparence lui tapent sur le système", écrit Julian Assange.

Effet domino - Sputnik Afrique
"Le Brexit pourrait provoquer un effet domino au sein de l'UE"
Pour sa part, il affirme aspirer "vraiment à une Europe forte", tout en reconnaissant que l'UE "ne peut pas continuer comme cela".

"C'est le premier bloc économique et culturel au monde, et il est ridiculement faible sur le plan politique, notamment en matière de politique étrangère (…). Il faut absolument qu'émerge une troisième voix, un choix alternatif, entre le bloc américain et ses alliés d'une part, et le bloc chinois et ses alliés d'autre part", avance-t-il.

Dans le même temps, M.Assange avoue avoir un "intérêt personnel" dans l'éventuelle sortie de Londres de l'UE: en cas de Brexit, le mandat d'arrêt européen émis contre lui cesserait d'être. Néanmoins, il reconnaît ne pas croire en l'éventuelle victoire du Brexit lors du référendum programmé pour le 23 juin prochain.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала