Hubert Védrine prône le pragmatisme dans les relations avec la Russie

© AFP 2022 Lionel Bonaventure Hubert Védrine
Hubert Védrine - Sputnik Afrique
Le dialogue entre la Russie et l'Europe doit être poursuivi malgré les tensions, considère l'ancien chef de la diplomatie française.

Les désaccords dans les relations entre l'Europe et la Russie ne doivent pas empêcher le dialogue entre les parties. Bien au contraire, c'est précisément en ce moment que ce même dialogue doit être intensifié, considère l'ancien ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine.

​​"Même quand il y a eu des moments de tension, il y a eu des désaccords assez clairs sur, par exemple, l’Ukraine et le processus de Minsk. Il y a toujours des responsables du côté européen, notamment, qui pensaient qu’il était utile de poursuivre le dialogue avec la Russie", a-t-il déclaré dans un entretien à Sputnik.

Et d'ajouter qu'il prônait le pragmatisme dans les relations.

"Je suis réaliste, pragmatique, je pense que même s’il y a des désaccords sérieux, il faut discuter. Au contraire, c’est en ce moment qu’il faut discuter plus", a pointé M. Védrine.

produits - Sputnik Afrique
Sanctions: la Russie ne court pas après ses partenaires
Les relations entre Moscou et Bruxelles se sont détériorées en 2014 suite à la réunification de la Russie et de la Crimée et sur fond de crise ukrainienne, dont l'Occident rejette la responsabilité rejette sur les autorités russes.

En prévision du Forum économique de Saint-Pétersbourg, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a noté que l'impasse dans les relations entre la Russie et l'Occident se dissipait progressivement et que la liste des participants au Forum économique de Saint-Pétersbourg en était la preuve.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала