Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La citoyenneté turque pour les réfugiés syriens mettra-t-elle fin à la crise?

© AFP 2021 Aris MessinsLes réfugiés syriens
Les réfugiés syriens - Sputnik France
S'abonner
Les débats continuent dans la société turque concernant la déclaration des autorités qui se disent prêtes à octroyer aux réfugiés syriens installés sur le territoire du pays la possibilité de recevoir la citoyenneté. Une initiative qui a déjà suscité une vive polémique.

Les réfugiés syriens qui habitent sur le territoire turc pourraient bénéficier d'une offre tout à fait particulière. Quand les autorités turques se disent prêtes à donner aux réfugiés syriens la possibilité de recevoir la citoyenneté de leur pays, de quoi parlent-elles au juste?

Turkish President Recep Tayyip Erdogan (File) - Sputnik France
Erdogan propose d'accorder la nationalité turque aux réfugiés syriens
Omer Fethi Gurer, député du Parti républicain du peuple de la province Nigde, vient de visiter un camp de réfugiés accueillant 3.000 personnes qui sont obligées de vivre dans des conditions difficiles. L'initiative concernant l'octroi de la citoyenneté n'est pas capable de résoudre le problème. Elle pourrait, par contre, aggraver la crise, estime l'homme politique dans un entretien accordé à Sputnik.

"Pour mettre fin à cette catastrophe humanitaire que le peuple syrien vit, il est nécessaire d'apporter tous les efforts imaginables pour que la guerre en Syrie prenne fin le plus vite possible. La population turque locale ne veut pas que les réfugiés syriens s'installent de façon permanente dans la région. Il faut mettre fin aux conflits militaires en Syrie et donner à ces gens-là la possibilité de revenir chez eux", explique l'interlocuteur de Sputnik.

Des réfugiés syriens poursuivent le Danemark en justice - Sputnik France
Des réfugiés syriens poursuivent le Danemark en justice
Le retour des réfugiés dans leur pays et non la présence permanente, d'ailleurs renforcée par la citoyenneté turque, sera la voie la plus claire et efficace pour résoudre finalement la crise syrienne, souligne l'homme politique.

L'idée d'octroyer la citoyenneté turque aux réfugiés syriens pourrait être considérée comme intéressante, mais elle suscite quand même beaucoup d'interrogations, estime Metin Corabatir, chef du Centre d'études des problèmes des réfugiés et de la migration à Ankara, dans un entretien accordé à Sputnik.

Une telle initiative impliquerait une analyse très sérieuse de la législation migratoire de la Turquie, souligne l'expert. Par ailleurs, il se demande pourquoi les autorités turques ne parlent que des réfugiés syriens et non des migrants en provenance de l'Irak, de l'Afghanistan et de la Somalie, dont certains sont là depuis des années et n'ont pas même obtenu le statut de réfugié.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала