Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Erdogan refuse de rencontrer un ancien dirigeant des Tatars de Crimée

© AFP 2021 Adem AltanLe président turc Recep Tayyip Erdogan
Le président turc Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
S'abonner
En marge du sommet de l'Otan qui s'est tenu à Varsovie les 8 et 9 juillet derniers, le président turc Recep Tayyip Erdogan n'a pas voulu rencontrer Moustafa Djemilev, délégué du président ukrainien Piotr Porochenko aux problèmes des Tatars de Crimée.

Le chef de l'Association des organisations des Tatars de Crimée de la Turquie, Ünver Sel, a commenté pour Sputnik le refus du président du pays Recep Tayyip Erdogan de rencontrer en marge du sommet de l'Otan à Varsovie Moustafa Djemilev, délégué du président ukrainien Piotr Porochenko aux problèmes des Tatars de Crimée.

Drapeau turc - Sputnik France
L'amitié avec la Russie apportera 10 mds USD à la Turquie

"Malgré les demandes pressantes des parlementaires ukrainiens, y compris de Refat Tchoubarov, ancien chef de file du mouvement nationaliste des Tatars de Crimée, ni le président Erdogan, ni les membres de la délégation qui l'accompagnait au sommet de l'Otan, n'ont voulu rencontrer Moustafa Djemilev, délégué du président ukrainien Piotr Porochenko aux problèmes des Tatars de Crimée et chef de la commission de l'Otan à la Rada suprême (parlement, ndlr) de l'Ukraine", a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Crimean Tatars speak to each other after the prayer in a mosque marking the Eid al-Adha, celebrated by Muslims worldwide, in Bakhchisarai, Crimea - Sputnik France
Lavrov: les problèmes des Tatars complètement réglés en Crimée

Et d'ajouter que le chef de l'Etat turc n'a pas voulu que M.Djemilev soit présent à sa rencontre avec le président ukrainien Piotr Porochenko.

"Cela revêt une signification toute particulière à la lumière du début du processus de normalisation des relations russo-turques", a relevé M.Sel.

Il a rappelé par ailleurs que Gueorgui Mouradov, délégué permanent de la république de Crimée auprès du président de la Fédération de Russie, avait déclaré lors du sommet de l'Otan à Varsovie, que la critique de l'Alliance concernant la Crimée et les violations des droits des Tatars de Crimée n'avait rien à voir avec la réalité et était instrumentalisée pour provoquer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала