Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'UE signe un accord avec la Jordanie pour aider les réfugiés syriens

© © Photo: REUTERS/Murad SezerRéfugiés syriens
Réfugiés syriens - Sputnik France
S'abonner
La Jordanie et l'Union européenne ont signé un accord visant à faciliter les exportations jordaniennes pour aider et fixer les réfugiés syriens dans le pays proche-oriental.

En vertu du document, l'UE assouplit ses règles d'importation pour les produits en provenance du royaume hachémite dont les entreprises doivent en contrepartie embaucher au moins 15% de réfugiés syriens se trouvant dans le pays.

Turkish President Recep Tayyip Erdogan (File) - Sputnik France
Erdogan propose d'accorder la nationalité turque aux réfugiés syriens
Dans le même temps, l'UE s'engage à augmenter ses aides directes destinées à gérer la crise humanitaire syrienne. Pour la Jordanie, l'accord revêt une importance économique majeure, donnant au royaume l'opportunité d'obtenir un meilleur accès au marché européen.

Selon le ministre jordanien du Planning et de la Coopération internationale Imad Fakhoury cité par RFI, bien que le pays ait un accord depuis dix ans avec l'UE qui est "presque un accord de libre-échange", ses règles sont si restrictives que les Jordaniens n'ont exporté que pour 200 millions d'euros de produits l'année dernière.

Le nouveau document est bien plus ambitieux et concerne 18 zones industrielles. Les signataires espèrent la création de 200.000 emplois pour les réfugiés syriens.

migrants - Sputnik France
Amnesty International: la Turquie abat et expulse les réfugiés syriens
L'accord intervient sur fond de refroidissement des relations entre l'UE et la Turquie, qui ont convenu en mars dernier d'un plan global pour réduire la migration vers l'Europe. Conformément à ce plan, tous les nouveaux migrants irréguliers (qui ne demandent pas l'asile ou dont la demande d'asile a été jugée infondée) qui ont traversé la Turquie vers les îles grecques depuis le 20 mars 2016 sont renvoyés en Turquie.

L'accord sur les migrants est dénoncé par ses détracteurs comme la défaite de l'Union européenne face au pouvoir turc qui poursuit la répression des Kurdes et de la presse d'opposition.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала