Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Prise d'otages et prêtre égorgé: la barbarie a encore frappé

© Flickr / PRODarren FlindersBougies
Bougies - Sputnik France
S'abonner
Deux assaillants ont pris mardi matin en otage un curé, deux soeurs et deux fidèles à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Voilà ce qu'en pensent les citoyens français.

Ce matin, deux assaillants ont pris en otage cinq personnes, dont un curé, deux sœurs et deux fidèles à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. La police a abattu les deux preneurs d'otages armés de couteaux au moment où ils sortaient de l’église. Le prêtre, Jacques Hamel âgé de 84 ans, a été égorgé pendant la messe. L'attentat aurait été perpétré par des islamistes.

L'un des deux assaillants a tenté de partir en Syrie en 2015, selon i télé. Il aurait passé près d'un an en prison avant d'être libéré le 2 mars dernier. Placé sous bracelet électronique, il était revenu s'installer chez ses parent, à Saint-Etienne-du-Rouvray.

La nouvelle a profondément bouleversé la conscience des Français, surpris une nouvelle fois par un acte de barbarie. Le monde politique a lourdement condamné ce crime.

"Nous sommes particulièrement frappés parce que cette violence horrible est intervenue dans une église, un lieu sacré où s'annonce l'amour de Dieu, avec le meurtre barbare d'un prêtre et des fidèles touchés", selon le Vatican.

Le premier ministre français Manuel Valls

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault

​La ministre française de l'environnement Ségolène Royal

Le président du Sénat​ Gérard Larcher

Le député LR de l'Eure Bruno Le Maire

La présidente du Front National Marine Le Pen

Le porte-parole du candidat du Parti de gauche à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала