Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Hillary Clinton accepte l'investiture démocrate pour la présidentielle

© AP Photo / Carolyn KasterDemocratic presidential nominee Hillary Clinton gives her thumbs up as she appears on stage during the final day of the Democratic National Convention in Philadelphia, Thursday, July 28, 2016.
Democratic presidential nominee Hillary Clinton gives her thumbs up as she appears on stage during the final day of the Democratic National Convention in Philadelphia, Thursday, July 28, 2016. - Sputnik France
S'abonner
Hillary Clinton a accepté jeudi d'être la candidate démocrate pour l'élection présidentielle américaine du 8 novembre, lors d'un discours d'une heure en clôture de la convention de son parti à Philadelphie, en Pennsylvanie (est).

Du Whitewater aux emails: ça y est, Clinton, première femme désignée candidate! - Sputnik France
Du Whitewater aux emails: ça y est, Clinton, première femme désignée candidate!
"C'est avec humilité, détermination et une confiance sans limites dans la promesse de l'Amérique que j'accepte votre nomination pour la présidence des Etats-Unis!", a lancé l'ancienne Première dame sous un tonnerre d'applaudissements.

Assurant qu'elle serait "la présidente des démocrates, des républicains, des indépendants", elle s'est adressée dès le début de son allocution aux partisans de son rival de la primaire, le sénateur du Vermont Bernie Sanders "démocrate socialiste" revendiqué.

L'ancienne secrétaire d'Etat n'a pas manqué l'occasion de décocher des flèches à son adversaire républicain, le milliardaire Donald Trump, qui a été investi la semaine dernière à Cleveland (Ohio, nord) et qui veut sauver le pays "à lui seul".

Hillary Clinton - Sputnik France
Clinton vs Trump: un bras de fer en ligne
"Surtout, ne croyez pas quelqu'un qui dit: +Je suis le seul à pouvoir le faire+", a lancé l'ancienne chef de la diplomatie américaine. "Ce furent les mots de Donald Trump à Cleveland. Et cela devrait tous nous inquiéter".

Dans son discours solennel, la candidate démocrate a toutefois reconnu que de nombreux Américains se sentaient laissés pour compte sur le marché du travail, dans un geste vers un électorat que tente de séduire son rival Donald Trump.

"Tant d'entre vous m'ont dit qu'ils sentaient que l'économie ne fonctionnait pas pour eux. Certains d'entre vous sont frustrés, même furieux. Et vous savez quoi? Vous avez raison. Elle n'est pas encore à la hauteur", a-t-elle dit.

L'ancienne chef de la diplomatie américaine du président Barack Obama, rapporte l'АFР, a par ailleurs souligné qu'elle avait présenté une "stratégie pour vaincre le groupe Etat islamique".

"Ce ne sera pas facile mais, croyez-moi, nous vaincrons", a-t-elle lancé.

"Donald Trump dit, je cite +J'en sais plus sur le groupe EI que les généraux+. Non, Donald, tu n'en sais pas plus", a-t-elle tancé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала