Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un "compteur de la honte" est lancé à Barcelone

© AFP 2021 JOSEP LAGO Picture shows a digital billboard that counts the number of refugees who have died in the Mediterranean sea, named "the shame counter", during its inauguration under the slogan "We are and we will be a refuge city" in Barcelona on July 28, 2016.
Picture shows a digital billboard that counts the number of refugees who have died in the Mediterranean sea, named the shame counter, during its inauguration under the slogan We are and we will be a refuge city in Barcelona on July 28, 2016. - Sputnik France
S'abonner
La mairesse de la ville portuaire de Barcelone, Ada Colau, a inauguré le 28 juillet un "compteur de la honte", un immense panneau qui décompte le nombre de réfugiés qui ont trouvé la mort en essayant de traverser la Méditerranée.

"Nous avons créé ce +compteur de la honte+ pour dénombrer en temps réel toutes les victimes qui ont péri au large la Méditerranée au cours des dernières années", a souligné Mme Colau.

Notons que ce monument improvisé représente un panneau rectangulaire orné de l'inscription: "Ce ne sont pas que des chiffres, ce sont des gens".

Le compteur a démarré son compte macabre avec le chiffre 3.034, ce qui correspond au nombre de migrants qui ont trouvé la mort en essayant de traverser la Méditerranée en 2016.

"Nous nous sommes rassemblés ici pour regarder en face toutes les personnes, 3.034 au total, qui ont laissé leur vie en Méditerranée puisque personne ne leur avaient offert de passage sécurisé", a fustigé la mairesse.

Selon le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), du 1er janvier au 30 avril, 2.809 migrants étaient arrivés en Espagne, par la mer ou par la terre, en franchissant les barrières entre le Maroc et les enclaves de Melilla et Ceuta.

L'Espagne a promis de recevoir en deux ans 17.000 candidats à l'asile déjà admis dans d'autres pays, mais moins de 600 doivent arriver au total d'ici à la fin du mois de juin, ce qui a valu à Madrid les critiques d'Amnesty International.

Plus de 210.000 migrants sont arrivés en Europe en 2016 en traversant la Méditerranée, selon le HCR, la majorité provenant de Syrie, d'Afghanistan et d'Irak. Mais 2.814 autres sont morts en tentant la traversée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала