Le Brexit priverait 600.000 citoyens de l’UE de permis de séjour au Royaume-Uni

© REUTERS / Paul HackettLes gens tiennent des banderoles lors d'une manifestation Marche pour l'Europe contre la décision de la Grande-Bretagne de quitter l'Union européenne, dans le centre de Londres, Royaume-Uni le 2 juillet, 2016
Les gens tiennent des banderoles lors d'une manifestation Marche pour l'Europe contre la décision de la Grande-Bretagne de quitter l'Union européenne, dans le centre de Londres, Royaume-Uni le 2 juillet, 2016 - Sputnik France
Après le Brexit, environ 600.000 citoyens de l’Union européenne pourraient être privés de permis de séjour au Royaume-Uni et seraient ainsi contraints de quitter le pays.

Ces chiffres font partie de l’analyse effectuée par le centre de recherches Social Market Foundation.

La loi britannique prévoit l'octroi d'un permis de séjour à tous les citoyens de l'UE qui résident dans le pays pendant au moins cinq ans.

Manifestation en Pologne - Sputnik France
Le pays qui menace l'UE plus que le Brexit est...
Selon l'étude, d'ici à 2019, 80% des 3,6 millions de citoyens de l'UE résidant au Royaume-Uni seront en mesure d'obtenir un permis de séjour. Pour les 20% restants, soit 590.000 personnes, la résidence dans le pays pourrait être menacée.

La croissance incontrôlée de la migration est l’une des raisons du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE, qui a eu lieu le 23 juin.

Les Britanniques se sont prononcés fin juin par référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l'UE. Les premiers résultats ont été annoncés quelques minutes après la fermeture des bureaux de vote et donnaient les partisans du "In" gagnants. Toutefois, le résultat définitif a changé la donne. A 51,9% le pays a choisi de quitter l'UE. Un cas sans précédent.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала