Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le putsch avorté a coûté 100 mds USD à l'économie turque

© REUTERS / Osman Orsal Une vitre brisée lors de la tentative de putsch à Ankara (18 juillet 2016)
Une vitre brisée lors de la tentative de putsch à Ankara (18 juillet 2016) - Sputnik France
S'abonner
L'économie turque a été durement éprouvée ces derniers temps. Aux sanctions introduites par la Russie au lendemain de l'attaque de son bombardier Su-24 se sont ajoutées les conséquences de la récente tentative de coup d'Etat.

Le ministre turc du Commerce et des Douanes Bulent Tufenkci a évalué les dommages subis par l'économie suite à la tentative de putsch au moins à 300 milliards de livres turques (environ 100 milliards de dollars). 

"Si nous nous prenons en considération tous ces avions, hélicoptères, armes, bombes et édifices (détruits, ndlr), le coût sera au moins de 300 milliards de livres selon les estimations préliminaires. Mais des calculs détaillés pourraient augmenter ce chiffre. Ainsi, de nombreux étrangers ont annulé leur visite de notre pays. A notre grand regret, les putschistes nous ont donné l'image d'un pays du tiers monde. Ceux qui ont vu les chars dans les rues et le bombardement du parlement ne viendront pas en Turquie. Tout cela augmentera nos pertes dans une perspective à moyen terme", a indiqué le ministre cité par le Hurriyet

Il a noté cependant que les marchés turcs avaient subi avec succès cette "dure épreuve". 

Le ministre estime que si un tel coup d'Etat avait eu lieu dans un autre pays, les marchés auraient été fermés pendant une semaine. En Turquie, la tentative de coup d'Etat a eu lieu vendredi, mais toutes les banques et bourses ont rouvert le lundi. Il a ajouté qu'en outre, il n'y avait pas de fuite notable de capitaux étrangers. 

El presidente de Turquía, Recep Tayyip Erdogan y el presidente de Rusia, Vladímir Putin - Sputnik France
"Avec son appel après le putsch, Poutine nous a apporté un soutien moral"
M.Tufenkci a demandé "compréhension et patience" aux représentants de la branche touristique turque qui traversait déjà une période difficile. Une situation qui s'est aggravée davantage quand environ un million de Turcs se sont vus obligés d'annuler leurs réservations d'hôtel suite à la suppression des congés dans la fonction publique après la tentative de coup d'Etat. 

Entreprise dans la nuit du 15 au 16 juillet, cette tentative a été déjouée par le gouvernement. Selon les données actualisées, 246 personnes (sans compter les militaires) ont été tuées et plus de 2.000 autres ont été blessées dans la nuit du putsch dont les principaux événements ont eu lieu à Istanbul et à Ankara. 

 

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала