Après le putsch en Turquie, la tension ne cesse de monter entre Ankara et l'UE

© AP Photo / Osman OrsalLes drapeaux de la Turquie et de l'UE
Les drapeaux de la Turquie et de l'UE - Sputnik France
La tension dans les relations entre Ankara et Bruxelles ne retombe pas après la tentative de coup d'Etat ratée en Turquie qui accuse l'Union européenne d'appliquer à son égard une politique de "deux poids, deux mesures".

Les relations entre la Turquie et l'Union européenne sont très tendues à présent, Bruxelles n'ayant pas réagi comme il se doit, selon Ankara, à la tentative de coup d'Etat militaire dans le pays, a estimé dans un entretien avec Sputnik le politologue turc Erhan Akdemir.

Bundeskanzlerin Angela Merkel und der türkische Präsident Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
L'accord UE-Turquie sur les migrants ne tient qu'à un fil

"L'UE ne s'est pas rendue compte de tout le sérieux de l'événement", a déclaré M. Akdemir, professeur à la faculté des relations internationale de l'Université Anadolu.

Et de rappeler que, dans une interview au journal allemand Bild, le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu avait accusé l'Union européenne d'"humilier" la Turquie et avait conditionné une nouvelle fois le respect de l'accord migratoire UE-Turquie à la libéralisation des visas.

Drapeaux européen et turc - Sputnik France
Pour la Turquie, l'UE doit s'attaquer à la source du problème migratoire

"Bruxelles n'a pas effectivement réagi au putsch comme l'avait espéré Ankara, ce qui a profondément indigné l'opinion turque qui a constaté une fois de plus que l'UE pratiquait une politique de +deux poids, deux mesures+ à l'égard de la Turquie", a relevé l’universitaire.

Suite à la tentative ratée de coup d'Etat, les suspensions et les licenciements sont devenus massifs en Turquie, surtout parmi les juges, les militaires et les fonctionnaires. Selon les dernières informations, suite aux affrontements, dont Istanbul et Ankara ont été les centres, 246 citoyens turcs ont été tués, sans compter les mutins, et plus de 2.000 autres ont été blessés. Le rétablissement de la peine capitale sonnerait le glas des négociations sur une adhésion de la Turquie à l'Union européenne tout en aggravant l'inquiétude à l'étranger sur le non-respect de l'Etat de droit par Ankara.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала