Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En 2014 Ankara a abandonné la surveillance de terroristes ayant organisé des attentats

© AP Photo / Murad SezerUn policier turc à Istanbul, Turquie
Un policier turc à Istanbul, Turquie - Sputnik France
S'abonner
En mars 2014, la police de la province turque de Gaziantep a arrêté de surveiller un certain nombre de membres du groupe terroriste Etat islamique, qui plus tard ont participé à l'organisation de plusieurs attentats dans le pays.

À partir de 2012, la police de la région a suivi 19 membres de Daech présumés avec la permission du tribunal, laquelle a été mise à jour une fois par mois. En mars 2014, le bureau du procureur a refusé une demande régulière de la police.

Drapeau turc - Sputnik France
La Turquie prête à une opération conjointe avec la Russie contre Daech
Selon le journal Hurriyet, le refus du procureur a été dicté par une loi interdisant la surveillance des suspects pendant plus de six mois. De plus, le bureau du procureur a ordonné de détruire tous les matériaux qui "ne contiennent pas d'éléments illégaux".

Selon les rapports des médias, huit des 19 suspects ont ensuite été arrêtés lors des opérations anti-terroristes en 2015, alors que huit autres seraient allés en Syrie pour rejoindre le groupe terroriste.

Parmi les suspects qui ont été suivis, il y avait un organisateur des attentats à Ankara et dans la ville de Suruc, où durant l'été 2015 plus de 30 personnes ont été tuées.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала