Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

UE: le chancelier d'Autriche tient à suspendre les négociations d'adhésion de la Turquie

S'abonner
Le chancelier d'Autriche Christian Kern a vivement critiqué la position de la Commission européenne et de son président Jean-Claude Juncker sur la question de la Turquie et a proposé de suspendre les négociations à propos de son adhésion à l'UE.

"Le processus de négociations présenté comme panacée n'a rien apporté. La Turquie s'éloigne toujours davantage. Si quelqu'un, comme Juncker, promet les négociations aux Turcs et, dans la foulée, déclare que la Turquie n'adhérera pas à l'UE, cela n'est pas une position justifiée, aussi bien à l'égard des Turcs qu'à l'égard des Européens", a déclaré M.Kern dans un entretien au journal Oesterreich qui paraîtra dans l'édition de dimanche.

menottes - Sputnik France
Peine capitale en Turquie? Un arrêt de mort pour l'adhésion à l'UE
Selon le chancelier, la vision des choses des personnes siégeant dans la commission à Bruxelles diffère, certes, de celle des personnes qui parlent aux gens en difficulté. 

Il reconnaît cependant que la Turquie reste un partenaire en matière de politique, de sécurité et d'économie qu'il ne voudrait pas perdre, quelles que soient les tensions dans les rapports entre les pays.

"C'est qu'il nous faut une forme de coopération nouvelle", a-t-il ajouté.

Türkiye Cumhurbaşkanı Recep Tayyip Erdoğan - Avrupa Komisyon Başkanı Jean-Claude Juncker - Sputnik France
Juncker: la Turquie "pas en situation" d'adhérer à l'UE
Précédemment, le chancelier Kern avait annoncé son intention d'engager, le 16 septembre, "une discussion rigoureuse" afin de suspendre les négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE, qui ne sont qu'une "fiction diplomatique". Selon lui, la Turquie ne peut pas être candidate à l'adhésion "que ce soit maintenant ou dans les décennies à venir".

Le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker a récemment déclaré, pour sa part, que rompre les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne serait une grave erreur de politique étrangère.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала